Équipe de France féminine - Noël Le Graët défend Corinne Diacre

Noël Le Graët
Getty
Alors que la France affronte le Kazakhstan ce mardi soir, la sélectionneuse des Bleues peut compter sur le soutien du président de la Fédération.

Présente devant les médias à la veille du match éliminatoire pour l’Euro contre le Kazakhstan, Corinne Diacre, la sélectionneuse des Bleues, a eu à s’exprimer sur l’atmosphère tendue qui règne actuellement au sein de son équipe. Tout en reconnaissant que des sujets doivent être débattus, elle a assuré qu’il n’y avait aucun problème majeur et que ce sont les médias qui en rajoutent pour envenimer la situation, quand elle et ses joueurs sont concentrées pour atteindre leurs objectifs.  

"Des choses à réguler et des problèmes comme dans toute sélection"

"C'est vous qui parlez de fracture, c'est vous qui faites tout un tas de problèmes. Effectivement, il y a des choses à réguler, des problèmes comme dans toute sélection. Trouvez-moi un entraîneur qui n'a pas de problème aujourd'hui. Oui, effectivement, il y a des désaccords entre certaines joueuses et la sélectionneuse. Après, de là à parler de fracture... Je n'ai pas saigné, je n'ai pas de pansement, ne vous inquiétez pas, tout va bien", a ainsi déclaré la sélectionneuse, déterminée

Zidane : "Eden Hazard a le soutien du club"

Pour Diacre, il n’y a pas lieu de dramatiser. Pourtant, son conflit avec Amandine Henry est bien réel et la tension semble palpable au sein du groupe. Pour beaucoup d’observateurs, cette situation ne peut pas durer. Il y a quatre jours, samedi, une réunion s'est même tenue entre les joueuses et le staff de l'équipe de France. Une réunion importante censée apaiser les tensions et dissiper les rancoeurs. Preuve que les différentes parties concernées ont la volonté de remonter la pente. 

"Corinne Diacre a perdu combien de matches ?"

Interrogé sur le sujet par Ouest-France, Noël Le Graët a maintenu son soutien en faveur de Corinne Diacre. "Je ne savais même pas qu'il y avait cette réunion. Elle n'a aucune importance pour moi. Je suis intervenu avant la qualification en allant les voir à Saint-Brieuc, puis après le match à Guingamp (victoire 3-0 face à l'Autriche)", a ainsi déclaré le président de la Fédération Française de Football, qui n'a jamais cessé de soutenir la sélectionneuse ces dernières semaines. 

"Elles se sont qualifiées et pour la première fois de l'histoire, on a trois équipes nationales qualifiées : la A, les Espoirs avec notre Breton Sylvain Ripoll et les Bleues. 2021 devrait être une belle année de football. Corinne Diacre a perdu combien de matches ? Qu'elle soit fâchée avec Pierrette, Paulette... L'important, c'est qu'elle gagne et qu'elle ne perd pas un match", a ensuite ajouté Noël Le Graët, qui préfère s'en tenir aux chiffres plutôt qu'à l'image renvoyée par les Bleues à l'étranger. 

Fermer