Équipe de France - Didier Deschamps réfléchit à aligner les 10 titulaires de la finale avec Areola

Commentaires()
Getty
Le sélectionneur de Bleus s'est exprimé à la veille du choc face à l'Allemagne, pour le premier match des champions du monde en Ligue des nations.

Après une rentrée marquée sous le signe des grandes accolades, Didier Deschamps s'est présenté en conférence de presse pour entrer dans le vif du sujet. Les champions du monde seront en effet confrontés à l'Allemagne pour le premier match de leur nouvelle ère, jeudi, en Ligue des nations. Avec un objectif simple : défendre leur statut. Et dans cette optique, le sélectionneur pourrait aligner quasiment le même onze que lors de la finale du Mondial contre la Croatie, à l'exception d'Hugo Lloris, blessé. Le portier des Spurs sera remplacé par Alphonse Areola. "J'aurais préféré qu'ils soient là (Lloris et Mandanda, ndlr) mais j'ai une totale confiance dans mes trois gardiens(présents à ce rassemblement). Alphonse Areola, puisque c'est lui qui jouera demain (jeudi), même s'il n'a pas eu de temps de jeu avec nous, est déjà venu 29 fois. Il est performant avec le PSG. Il a tout".

2018-06-27 Deschamps France

Répondant à l'idée de remettre les 10 autres joueurs alignés à Moscou contre la Croatie (Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez, Kanté, Pogba, Matuidi, Giroud, Griezmann, Mbappé), Didier Deschamps n'exclut rien, sans trop en dire non plus. "Je peux le faire mais ils sont tous prêts à débuter demain. Qu'ils ne puissent pas tous tenir 90 minutes ou enchaîner trois jours après, c'est possible. Si je prends ces 23 là, ils peuvent tout débuter. Si je fais des choix, ça ne sera pas forcement par rapport au temps de jeu des uns et des autres".

L'article continue ci-dessous

"Joachim Löw m'a envoyé un message très touchant"

Le sélectionneur des Bleus n'a pas caché avoir été touché par les éloges de Joachim Löw, son homologue allemand, tout en rappelant l'estime qu'il a pour son adversaire. "Etre cité en exemple, ça fait très plaisir et encore plus quand c'est par Joachim Löw, pour qui j'ai beaucoup de respect. Il m'a envoyé un message de félicitation très touchant. Je ne vais pas me mettre à sa place dans l'analyse de ce qui ne va pas dans cette équipe d'Allemagne. Ca s'est mal passé en Russie mais la qualité de cette équipe, elle est là. Ca reste une équipe de haut niveau. Elle basait son jeu sur beaucoup de maîtrise, ça lui a permis d'être championne du monde en 2014. Mais elle a eu une efficacité offensive moins importante et elle a été en difficulté sur la transition phase défensive-phase offensive. Mais j'ai la même estime pour Joachim Löw et le même respect pour l'équipe d'Allemagne".

Répétant également sa déception de ne voir aucun français dans les trois joueurs nommés pour le trophée FIFA The Best, Didier Deschamps a abordé la Ligue des Nations avec beaucoup d'enthousiasme. "Cette nouvelle compétition, moi je prends ça avec beaucoup de plaisir. C'est des matchs de très haut niveau, et on sait que c'était compliqué d'organiser des matchs amicaux. L'objectif principal c'est de se qualifier à l'Euro, mais les matchs sont décalés en mars".

 

Prochain article:
Toulouse-Angers (22e journée) déjà décalé
Prochain article:
Arsenal-Chelsea : Giroud estime que cela sera "spécial" à l'Emirates pour son retour
Prochain article:
Comment Manchester City a essayé de recruter John Terry en 2009
Prochain article:
Le duo Neymar-Mbappé, le PSG, Ronaldo, la C1... : Buffon se confie
Prochain article:
French Connection : Fabregas à la rescousse de Monaco
Fermer