Equipe de France, Deschamps : "Benzema ? Je ne vais pas répondre aujourd'hui"

Commentaires()
Gettyimages
Le sélectionneur de l'équipe de France a abordé plusieurs sujets avant la rencontre des Bleus face au Luxembourg. Notamment le cas de Karim Benzema.

Samedi, l'équipe de France se déplace sur la pelouse du Luxembourg dans l'optique des éliminatoires du Mondial 2018. Alors qu'elle mène la danse dans son groupe avec un toal de 10 points, devant les Pays-Bas et la Suède (7 points), la sélection tricolore ne va pas prendre cette rencontre par dessus la jambe. 

La Pulga a marqué 58 buts avec le maillot Albiceleste. Retour exhaustif sur toutes ces réalisations​

En conférence de presse ce vendredi, Didier Deschamps a refusé de s'exprimer sur le cas de Karim Benzema, qui jeudi sur les antennes de RMC avait demandé à avoir des explications au sujet de sa non-sélection : "La dernière fois que j'ai eu le sélectionneur au téléphone, c'était bien avant l'Euro, avant la demi-finale ou la finale de la Ligue des champions. Il m'a dit qu'il ne me sélectionnerai pas. Depuis ce jour-là, on n'a plus eu de contact. Il m'a dit : 'Karim, je vais te dire quelque chose qui ne va pas te faire plaisir, je ne te sélectionne pas'. Je n'avais pas besoin d'autre explication à ce moment-là donc j'ai coupé le téléphone, mais aujourd'hui avec du recul, j'aimerais bien qu'il m'explique. Cette question, je me la pose tous les jours", a fait savoir l'attaquant du Real Madrid.

Son sélectionneur n'a donc pas souhaité donné suite à cette demande. "Je ne vais pas répondre aujourd'hui. Ce n'est pas notre actualité, vous le comprendrez. Notre actualité, c'est  le match de demain et celui de mardi. Pour le staff et les 24 joueurs présents ici, notre priorité, c'est ce calendrier."  Au sujet d'Ousmane Dembélé, il a été plus bavard : "Il marque, il fait marquer. Après, j'accorde toujours le plus d'indulgence aux jeunes sur les premières sélections. Maintenant il sait qu'il doit être aussi libéré et efficace qu'il l'est avec son club."

En outre, il va prendre très au sérieux ce match contre le Luxembourg : "Pour demain je mettrai l'équipe que je veux mettre sans considération pour le calendrier des clubs. Mardi (contre l'Espagne, ndlr) on verra."

 

Fermer