En crise, le Danemark contraint d'aligner une équipe bis pour s'éviter des sanctions

Commentaires()
Suite à un désaccord financier entre la Fédération et les joueurs de la sélection, le Danemark s'est déjà incliné mercredi face à la Slovaquie (3-0).

Adversaire de l'Equipe de France lors de la dernière Coupe du Monde (0-0), le Danemark est confronté à une crise de grande ampleur ces derniers jours, plus d'un mois et demi après son élimination au stade des huitièmes de finale en Russie.

En effet, un différent oppose actuellement la Fédération danoise et les joueurs de la sélection. En cause, l'interdiction imposée aux joueurs de passer des accords publicitaires avec des marques concurrentes aux partenaires de l'équipe nationale, à laquelle ces derniers n'avaient que très peu goûté, entraînant des négociations pour le moins houleuses entre les deux parties. Ainsi, la Fédération avait fixé à dimanche une date limite pour parvenir à un accord, qui n'est jamais venu. Suite à cela, les joueurs ont proposé de repousser cette négociation, incitant leur fédération à composer dans l'urgence. 

Contraint de jouer pour éviter une lourde sanction

Ainsi, pour pallier les absences de ses joueurs cadres, tels que Kasper Schmeichel, Andreas Christensen ou encore Christian Eriksen, cette dernière a fait appel à une équipe bis composée d'éléments évoluant dans les divisions inférieures pour affronter la Slovaquie mercredi soir. Mais aussi à des joueurs pratiquant le futsal... Un cas de figure surréaliste, qui a accouché d'une défaite nette et sans bavure : 3-0. 

Danemark 2018

Mais d'après le président de la Fédération danoise, le Danemark avait, même dans de telles conditions, plus qu'intérêt à jouer cette rencontre pour ne pas s'exposer à de potentielles sanctions. "Nous devons jouer ces deux matchs internationaux (le prochain contre le Pays de Galles dimanche, ndlr) pour éviter de payer des millions en amende et une possible exclusion de notre équipe nationale pendant plusieurs années", a ainsi expliqué Kim Hallberg. Et pour cause, le Danemark est toujours sous la menace d'une exclusion de toutes compétitions par l'UEFA suite à une grève lancée par l'équipe nationale féminine. Pour rappel, en octobre 2017, les joueuses avaient déclaré forfait pour un match de qualifications pour le Mondial 2019, suite à des différents financiers. 

Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Prochain article:
Allianz Cup - SL Benfica - FC Porto (1-3) : Brahimi et Marega permettent aux Dragons de voler vers la finale
Prochain article:
Real Madrid - Benzema évite le scalpel, le Français ne se fera pas opérer
Prochain article:
Tim Howard prendra sa retraite en 2019
Fermer