En cas de qualification contre Manchester United, le PSG touchera 10,5 millions d'euros !

Kylian Mbappe PSG Paris Saint-Germain 2018-19
Getty Images
Cruciale sportivement, la qualification du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des champions est aussi importante sur le plan financier.

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain retrouve Manchester United pour les huitièmes de finale retour de la Ligue des champions.

Une seconde manche que les Parisiens abordent avec un avantage confortable après leur succès 2-0 à l'aller. "A mon avis c’est nécessaire d’oublier le premier résultat", a toutefois prévenu Thomas Tuchel. "On a besoin de chance dans les moments spéciaux. La performance était bonne à l’aller, c’est le point à répéter : ce qu’on a fait de bien, avec quelle structure on a joué, quelles espaces on a trouvé. On ne peut pas laisser notre résultat influencer notre mentalité. Si tu joues un 8è de finale, tu joues 2 fois à 100% et 2 fois ton meilleur match".

Le Paris Saint-Germain sera très attendu au Parc des Princes, devant ses supporters, et plus globalement par tous les observateurs après deux éliminations successives au stade des huitièmes de finale sous l'ère Emery (face au FC Barcelone et au Real Madrid).

Mais il n'y a pas que sur le plan sportif que cette rencontre a son importance. Financièrement, également, le club francilien a l'occasion d'empocher un joli pactole en cas de qualification. Paris a déjà récolté presque 85 millions d'euros pour son parcours dans la plus prestigieuse des compétitions cette année. S'il composte son ticket pour les quarts, le PSG empochera 10,5 millions d'euros supplémentaires selon les informations de L'Equipe.

Un montant auquel s'ajouteront les recettes de droits télé qui augmentent de façon croissante au fil de la compétition.

Toujours selon L'Equipe, 34,65 M€ sur le total de ressources enregistré par le PSG jusqu'alors proviennent de sa présence à ce stade des 8e, et 26,59 M€ de sa onzième place au niveau européen. Il s'agit d'une nouvelle prime versée aux clubs en fonction de leurs performances européennes sur les dix dernières années.

Si le club de la capitale va au bout de l'aventure, il pourrait encaisser 31 millions d'euros supplémentaires (27 millions en cas de qualification pour la finale, ou 12 millions s'il s'arrête aux demi-finales).

Avec l'obligation d'entrer dans les clous pour le fair-play financier, l'épopée européenne des Parisiens représente donc une manne financière non négligeable.

L'article continue ci-dessous

 

 

 

Fermer