Éliminatoires - Les pays qualifiés, en ballottage et presque éliminés... L'état des lieux de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations

Commentaires()
Getty
Pour l'instant, cinq pays sur les 24 prévus ont validé leur place pour la prochaine CAN qui se déroulera au Cameroun en juin 2019.

Les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 sont entrés dans leur avant-dernière phase, avant le dernier rendez-vous en mars prochain. Pour la compétition qui se déroulera au Cameroun, en dehors du pays hôte, quatre équipes ont déjà validé leur place : Madagascar, le Sénégal, la Tunisie et l'Égypte. Tour d'horizon des autres sélections en passe de se qualifier à travers les groupes de ces éliminatoires.

Groupe A : Madagascar et le Sénégal déjà sereins

Les Barea et les Lions de la Teranga ont tous les deux assurés leur présence à la CAN 2019 il y a un mois. Pour Antananarivo, la liesse fut grande puisqu'il s'agissait de la première qualification de l'histoire de Madagascar pour cette compétition continentale. De leur côté, les hommes d'Aliou Cissé continuent leur bonne dynamique après leur qualification à la Coupe du Monde en Russie.

Groupe B : Le Maroc y est presque

Si le Cameroun participe à ces qualifications, malgré sa place déjà acquise, pour garder le rythme, cette poule devrait voir les hommes d'Hervé Renard valider prochainement leur place, malgré un acrroc en octobre contre les Comores (match nul 2-2). Le Maroc reçoit d'ailleurs vendredi le pays hôte. Une victoire les assurerait pratiquement de leur présence en juin à Yaoundé.

Herve Renard Marokko-Coach 02162016

Groupe C : le Burundi en outsider face au Mali et le Gabon

À deux journées de la fin, à part le Soudan du Sud, aucune sélection n'est décrochée. Avec un seul point d'avance, le Mali a une marge de manoeuvre réduite par rapport à ses deux adversaires directs, le Gabon (2e) et le Burundi (3e). Toujours privés d'Aubameyang, les Panthères reçoivent le leader de la poule samedi pour un match décisif à Libreville.

Groupe D : L'Algérie en danger à Lomé 

Si les Fennecs sont leaders de leur groupe avec sept points en quatre journée, l'arrivé de Djamel Belmadi sur le banc en remplacement de Rabah Madjer n'a pas eu l'effet escompté sur le style de jeu de l'équipe ni sur ses résultats. Le nouveau sélectionneur se rendra dimanche avec ses hommes au Togo, qui ne possède que deux points de retard sur son adversaire direct. De son côté le Bénin (sept points) peut frapper un grand coup en dominant la Gambie, dernière du groupe.

Groupe E : Le Nigeria et l'Afrique du Sud doivent assurer

Les Super Eagles et les Bafana Bafana sont coleaders de leur poule avec huit points. La Libye, qui pointe à quatre unités derrière, n'est pas encore éliminée mathématiquement mais l'équation paraît bien compliquée face à deux nations beaucoup plus expérimentées et aux résultats positifs depuis un an.

Odion Ighalo - Nigeria vs. Libya

Groupe F : Le Ghana en déroute mais pas éliminé

Les Black Stars sont au plus mal avec seulement trois points en quatre journées mais la qualification n'est pas pour autant utopique. Avec seulement un point de retard sur l'Éthiopie, deuxième, les Ghanéens, privés des deux frères Ayew, peuvent réussir un beau hold-up s'ils décrochent deux victoires avec notamment un rendez-vous dimanche... en Éthiopie. 

Groupe G : Les deux Congo directement opposés

Si le Zimbabwe avec huit points est l'une des belles surprises de ces éliminatoires, une lutte fratricide oppose les deux Congo avec une rencontre directe entre le Congo Brazzaville (troisième, quatre points) et la République Démocratique du Congo (deuxième, cinq points) dimanche. 

Groupe H : La Guinée de Naby Keita cartonne

Avec dix points pris sur douze possibles, les Guinéens réussissent une campagne brillante et devancent de trois points la Côte d'Ivoire. Un seul point est nécessaire aux camarades de Naby Keita pour disputer la prochaine CAN au Cameroun. Le Syli national reçoit d'ailleurs les Éléphants dimanche pour le choc au sommet du groupe.

Naby Keita of Guinea

Groupe I : La belle surprise mauritanienne 

Dans un groupe relevé avec les présences du Burkina Faso, finaliste en 2013 et l'Angola, la Mauritanie, placée 104e au classement FIFA, réalise un parcours étonnant avec trois victoires en quatre journées. Les Mourabitounes peuvent espérer sincèrement disputer leur première phase finale de la CAN de leur histoire.

L'article continue ci-dessous

Groupe J : Tunisie et Égypte sans trembler

Comme Madagascar et le Sénégal, la poule J n'a déjà plus de suspens à deux journées de la fin. Les Pharaons et les Aigles de Carthage, qui étaient présents au Mondial russe, n'ont laissé aucune chance au Swaziland et au Niger. Avec trois points d'avance, Wahbi Khazri et les siens peuvent même terminer en tête du groupe.

Groupe K : Guinée-Bissau et Namibie au coude-à-coude

Dans un groupe sans grosse nation africaine, deux équipes se distinguent avec sept points : les Lycaons et les Brave Warriors. Avec trois points d'avance sur le Mozambique et la Zambie, lauréate de la compétition en 2012, la poule reste serrée mais jouable pour tout le monde. 

Groupe L : L'Ouganda peut se mettre à l'abri

Les Grues n'ont plus besoin que d'un seul point pour valider sa présence au Cameroun. Opposé au Cap-Vert samedi, l'Ouganda entraîné par le français Sébastien Desabre a toutes les cartes en main pour disputer une deuxième Coupe d'Afrique des Nations consécutive après 2017.

Prochain article:
Huddersfield-Manchester City 0-3, Man City tient la cadence
Prochain article:
Barça, Thomas Vermaelen de retour
Prochain article:
Le Bétis Séville s'impose au finish contre Gérone (3-2)
Prochain article:
Gattuso "accepte" la décision d'Higuain
Prochain article:
Monaco, Thierry Henry annonce Subasic "apte" et des "choses avancées" pour un attaquant
Fermer