Égypte - Thierry Henry à l'écoute pour le poste de sélectionneur ?

Commentaires()
getty
Adjoint de Roberto Martinez sur le banc de la Belgique, Thierry Henry avait annoncé vouloir se concentrer pour devenir entraîneur principal.
"C'est avec tristesse que j'ai décidé de quitter Sky Sports pour me permettre de passer plus de temps sur le terrain et me concentrer sur la voie pour devenir entraîneur" , avait annoncé l'ancien attaquant de l'Equipe de France au lendemain de la victoire des Bleus (4-2) face à la Croatie. Une décision qui n'a rien de surprenante puisqu'elle s'inscrit dans le lent processus d'apprentissage du métier souhaité par Thierry Henry, désireux de ne brûler aucune étape pour prétendre à figurer parmi les meilleurs à l'avenir.
 

Adjoint de Roberto Martinez sur le banc de la Belgique lors de la Coupe du Monde, avec lequel il a d'ailleurs réalisé un travail de qualité au vue de l'animation offensive séduisante proposée par les Diables Rouges tout au long de la compétition, Thierry Henry va-t'il rester en poste ou enfin se lancer dans le grand bain ? Etant toujours en poste, force est de constater que la question se pose, même si son annonce laisse sous-entendre une évolution à venir... Sur le banc de la sélection égyptienne ? C'est ce que laisse supposer le média Kingfut. 

"Henry est dans l’attente de connaître les contours du projet de la Fédération Egyptienne"

En effet, si l'ancien buteur des Gunners ne figurait pas dans la short-list composée de quatre candidats pour le poste de sélectionneur de l'Egypte - composée du Colombien Jorge Luis Pinto, de l’Espagnol Quique Sanchez Flores, du Mexicain Javier Aguirre et du Franco-Bosnien Vahid Halilhodzic - force est de constater que l'originaire de l'Essonne aurait bel et bien été sollicité. 

Henry

C'est en tout cas ce qu'affirme l’agent égyptien Nader El-Sayed, qui croit savoir que Thierry Henry a été mandaté par la Fédération égyptienne (EFA) dans l'optique d'entamer des discussions au sujet d'une potentielle aventure commune. "Au-delà de l’aspect financier, Henry est dans l’attente de connaître les contours du projet de la Fédération Egyptienne avant de prendre une décision", a ainsi expliqué l’agent au site Kingfut.

Pour rappel, les partenaires de Mohamed Salah avait été à créditer d'une Coupe du Monde 2018 particulièrement manquée avec 3 défaites concédées en autant de matches disputés, terminant derniers de leur groupe derrière l'Arabie Saoudite. Un projet qui pourrait donc apparaître comme risqué pour l'homme aux 127 sélections avec les Bleus, d'autant plus dans le cadre d'une première expérience. 

Prochain article:
PSG : "réactivation douloureuse" de la blessure de l'an passé pour Neymar
Prochain article:
PSG, Tuchel : "Neymar ? On doit protéger les joueurs"
Prochain article:
OFFICIEL : Yoann Gourcuff quitte Dijon
Prochain article:
Coupe du Roi : Séville fait tomber le Barça grâce à Ben Yedder
Prochain article:
Thiago Silva, Marquinhos...Les réactions après PSG-Strasbourg (2-0)
Fermer