EDF - Olivier Giroud s'attend à un match difficile contre l'Islande

Commentaires()
Getty
Olivier Giroud, l'attaquant de l'Equipe de France a conscience que l'Islande est un adversaire à ne surtout pas prendre à la légère, car de qualité.

Deuxième du groupe H à égalité de points avec la Turquie, l'Equipe de France s'apprête à affronter l'Islande, troisième. Un adversaire que les Bleus connaissent bien, contre lequel ils auront logiquement l'ambition de l'emporter, et ce malgré les absences de plusieurs joueurs cadres, tels que Paul Pogba, Hugo Lloris ou encore Kylian Mbappé, tous forfaits. Si ces trois joueurs ne pourront tenir leur place, Olivier Giroud, lui, sera bien de la partie, et ce malgré une situation particulière.

Troisième dans la hiérarchie des attaquants du côté de Chelsea, le Français ronge son frein Outre-Manche, et dispose d'un temps de jeu famélique. Heureusement pour lui, l'ancien du MHSC peut toujours compter sur le soutien de son sélectionneur.

L'article continue ci-dessous

"Ils sont toujours des adversaires redoutables"

"Je ne pense pas qu'il soit inquiet. Il a déjà été confronté à cette situation. Peut-être pas autant. Il connaît les données. Je n'enlève pas ce qu'il a fait avec nous. Quand il est sur le terrain, l'équipe de France est plus performante. Il y a une situation compliquée à titre personnel. Entre le dernier rassemblement et celui-là, sur le plan athlétique, quand vous jouez très peu, ça peut amener une difficultée supplémentaire. Il a toujours été capable de réagir à ce genre de situation", avait déclaré Didier Deschamps, lundi, en conférence de presse. Un moyen de mettre en garde son attaquant, sans toutefois lui faire peur et risquer une baisse de confiance. 

Olivier Giroud France Netherlands 090918

Toujours est-il qu'Olivier Giroud prépare cette rencontre avec un grand sérieux et une détermination au beau fixe, comme en témoignent ses mots prononcés sur une vidéo publiée sur le compte Twitter de l'Equipe de France ce mercredi. 

"Ce sera un match difficile mais à notre portée, et on doit faire le boulot. On connaît les qualités d'agressivité et l'impact physique et athlétique que cette équipe d'Islande peut mettre dans ses matchs. Après, ils ont aussi des bons joueurs de ballon. C'est une équipe qui s'est révélée à l'Euro 2016. Et même s'ils n'ont pas fait une grande Coupe du monde (4e de sa poule, ndlr), ils sont toujours des adversaires redoutables", a prévenu Olivier Giroud, qui ne prend pas l'Islande à la légère. Bien au contraire. 

Fermer