EDF - Noël Le Graët tempère concernant Adrien Rabiot

Commentaires()
Getty
Ce samedi, le président de la FFF a annoncé vouloir rencontrer Adrien Rabiot dans un futur proche, la porte n'étant pas fermée pour le joueur du PSG.

Décidément, le nom d'Adrien Rabiot est en train de revenir avec insistance dans l'actualité ces derniers jours. Et pour cause, toujours en négociations avec le Paris Saint-Germain pour une potentielle prolongation de contrat, et jouissant d'un temps de jeu limité depuis plusieurs semaines, la situation du milieu de terrain francilien a récemment été évoquée par le sélectionneur des Bleus, en la personne de Didier Deschamps. 

Pour rappel, le joueur avait boudé un statut de réserviste en mai dernier, non satisfait de ne pas faire partie des 23 joueurs de l'Equipe de France sélectionnés pour disputer la dernière Coupe du Monde en Russie. Sauf qu'ironie du sort, les Bleus ont remporté la compétition le 15 juillet dernier face à la Croatie (4-2), prouvant au principal intéressé qu'il ne leur est en rien indispensable. Pire, depuis, le lyonnais Tanguy Ndombélé est même passé devant Adrien Rabiot dans la hiérarchie des milieux de terrain, fort de son très bon début de saison dans le Rhône. 

L'article continue ci-dessous

"S'il est super bon, c'est Didier qui décidera"

Interrogé sur le sujet du joueur formé au PSG, Noël Le Graët, le président de la FFF, a révélé ce samedi qu'il souhaitait rapidement rencontrer le milieu de terrain. "Maintenant que l'équipe de France a fini "son année", ma secrétaire va appeler le PSG et lui, pour le faire venir dans les meilleurs délais nous dire un petit bonjour", a-t-il déclaré à l'issue de l'assemblée fédérale d'hiver de la Fédération. 

Didier Deschamps Noel Le Graet France

En plus de ce rendez-vous attendu avec le joueur, Noël Le Graët a nuancé les déclarations de son sélectionneur, se montrant compréhensif à l'encontre de celui qui pourrait avoir à attendre encore longtemps pour être rappelé par Didier Deschamps. "Il a 23 ans, il a fait une bêtise mais j'ai toujours été partisan de savoir pardonner. Après, s'il est super bon, c'est Didier qui décidera. En tout cas la Fédération ne prendra pas - n'a pas pris d'ailleurs - de sanctions lourdes contre un garçon qui a du talent et qui a fait une bêtise", a-t'il assuré.

Prochain article:
Manchester United annonce accidentellement la nomination en interim de Solskjaer
Prochain article:
Orléans-PSG 1-2 - Thiago Silva, Marquinhos et toutes les réactions en zone mixte
Prochain article:
PSG - Tuchel : "C'est une décision du club qu'Adrien Rabiot ne soit plus avec l'équipe"
Prochain article:
Diaby qualifie le PSG en Coupe de la Ligue (1-2)
Prochain article:
Bologne-AC Milan 0-0 - Milan n'y arrive pas
Fermer