Dybala, "l'héritier de Messi", est en danger pour la Coupe du monde et le Scudetto

Commentaires()
Getty
La star de la Juve est entrée dans une mauvaise passe au mauvais moment, et pourrait ne pas aller en Russie et perdre le Scudetto.

Paulo Dybala n'a plus le temps. Pressé de prouver qu'il doit faire partie des plans de l'Argentine pour la Coupe du Monde, la star de la Juventus est plutôt tombée en désuétude, et pourrait vivre une fin de saison catastrophique.

Si les choses ne s'améliorent pas dans les semaines à venir, il pourrait dire adieu à son rêve de faire la coupe du monde en Russie - et aux espoirs de son club qui désire remporter un septième Scudetto consécutif.

Le sélectionneur de l'équipe d'Argentine, Jorge Sampaoli, s'était passé de Dybala pour affronter l'Italie et l'Espagne. La décision, avec celle de se passer de Mauro Icardi, a été parmi les plus controversés de la courte période de Sampaoli à la tête de l'Albiceleste à ce jour. Comment, avec la Coupe du Monde dans quelques mois, pouvait-il se permettre de laisser l'un des meilleurs talents de la nation à la maison? Typiquement franc, Sampaoli a expliqué son choix curieux.

"Nous pensions qu'il jouait un rôle clé dans l'équipe nationale, mais au fil du temps il n'aurait peut-être pas su s'adapter à notre style", a déclaré l'ancien sélectionneur du Chili et de Séville lors d'une conférence de presse. "Il a du mal à s'intégrer. Dans son club, avec son talent anarchique, il gagne beaucoup de points et cela fait de lui une star du football mondial.

"Le scénario idéal serait pour lui d'atteindre son potentiel: peu importe à quel point il est bon, il doit jouer dans l'équipe car sinon ce sera difficile. Nous devons décider si ceux qui sont ici sont meilleurs que lui ou si nous devons faire briller Paulo."

Les résultats de mars, une victoire  2-0 face à l'Italie déchue, suivie d'une humiliation de 6-1 contre l'Espagne, n'ont guère confirmé la trajectoire actuelle de l'Argentine. Mais Dybala n'a pas non plus relevé le défi posé par l'entraîneur et cela a plaidé en faveur de la sélection.

Au moment de son absence de la sélection argentine, la Juve était en tête de la Serie A et a encore en course en Ligue des Champions. Presque deux mois décevants plus tard, Dybala n'a rien fait pour montrer qu'il peut être un élément capable de changer un match pour son club ou son pays.

Paulo Dybala Juventus Napoli Serie A

Malgré une belle performance contre Milan et un hat-trick pour neutraliser Benevento, Dybala a connu une dynamique lamentable depuis. Contre le Real Madrid, le joueur de 24 ans a été une figure anonyme de la Juventus Turin Turin lors du 3-0 et, pour ne rien arranger, a pris un carton rouge pour un tacle horrible sur Dani Carvajal qui l'a forcé à regarder le retour héroïque de son club, au Bernabeu, à l'écart. 

Contre Naples dimanche, un autre match à gagner, il a été pareillement coupé. Dybala a touché le ballon 11 fois lors de ses 45 minutes sur le terrain, ajoutant cinq passes et ne parvenant pas à réaliser un seul tir. Comme son compatriote Gonzalo Higuain, il est apparu frustré et à court d'idées, et a été remplacé à la mi-temps pour le plus dynamique Juan Cuadrado.

Dybala n'est plus le centre de l'univers de la Juve, la réponse de Turin à l'indispensable Messi en Catalogne, mais il semble frustré dans une équipe qui voit le chemin vers le titre hanté par l'irrépressible Naples. En Argentine, entre-temps, l'indignation qui a accompagné son exclusion en mars s'est estompée au fur et à mesure que de nouveaux candidats à la Coupe du Monde continuent à faire irruption.

Il reste du temps pour Dybala, qui demeure l'un des talents les plus excitants de son pays, afin de sortir de sa crise et de prouver sa valeur tant pour son club que pour son pays. Mais s'il ne peut pas revenir à son meilleur niveau, il pourrait faire une croix sur le rêve de la Russie ainsi, que peut-être, la chance de conserver le Scudetto avec la Juventus Turin.

Fermer