Disparition d'Emiliano Sala - Cardiff : "Nantes menace de nous poursuivre en justice pour le paiement de Sala"

Commentaires()
(C) Getty Images
Les Bluebirds affirment qu'ils étudient tous les détails de l'accord pour signer l'attaquant. C'est pourquoi ils n'ont pas encore payé Nantes.

Emiliano Sala est encore dans toutes les mémoires. Depuis son accident d’avion survenu le 21 janvier dernier, les hommages se multiplient pour l’Argentin. Ce soir, une minute de silence aura lieu en Ligue des Champions avant les matches et demain, Caen et le FC Nantes, devraient aussi avoir des pensées émues. Le corps de l'attaquant argentin a été retrouvé la semaine dernière, mais désormais, une question se pose entre Cardiff et le FC Nantes concernant son transfert.

En effet, si Cardiff n'aura jamais eu la chance de voir jouer Emiliano Sala sous ses couleurs, le club anglais avait bel et bien acheté l'Argentin. Mais Cardiff n'a toujours pas payé le montant du transfert qui s'élève à 17 millions d'euros au FC Nantes. Le club français a menacé le club anglais de saisir la justice si ces derniers ne tiennent pas leurs paroles. Dans une interview accordée à BBC Sport, Mehmet Dalman, président de Cardiff s'est exprimé à ce sujet.

Cardiff City Emiliano Sala 2019

L'article continue ci-dessous

"Bien sûr que si nous sommes contractuellement obligés de les payer, nous le ferons. Nous sommes un club honorable. Mais si il y a des anomalies, alors vous vous attendriez sûrement à ce que je tienne mon rôle et protège les intérêts de ce club. C’est ce que nous faisons. Nous sommes toujours en train de rassembler des informations et le processus est en cours. Et lorsque nous atteindrons un niveau où nous disposons de suffisamment d’informations, je suis sûr que nous allons rencontrer Nantes et aller de l’avant", a indiqué Mehmet Dalman.

"Ils (Nantes) ont réclamé leur dû. Ils ont entamé ce processus. Ce que nous disons, c’est que nous ne sommes pas d’accord avec ce processus étant donné les événements extraordinaires et les circonstances tragiques. Nous ne faisons aucune déclaration positive ou négative. Nous disons simplement, s’il vous plaît, comprenez, il y a beaucoup de questions auxquelles nous devons répondre et c’est ce que nous essayons de faire", a ajouté le propriétaire de Cardiff.

Le paiement du transfert d'Emiliano Sala devrait donc selon toute vraisemblance avoir lieu dans les prochains jours voir les prochaines semaines. Si le FC Nantes s'est montré impatient à ce sujet, Cardiff de son côté prend son temps, mais il paraît quasiment impossible que, malgré les circonstances dramatiques, le club français ne reçoive pas son dû.

Fermer