Diego Simeone : "Jugez nous comme l'Atletico Madrid, nous ne sommes pas le Barça ou le Real Madrid"

Diego Simeone - Atletico Madrid
Abi Yazid
Diego Simeone en a marre d'être comparé au FC Barcelone et au Real Madrid. L'Argentin a encensé Thomas Lemar.

Vainqueur de Getafe ce samedi, l'Atletico Madrid s'est totalement replacé au classement en Liga. Les hommes de Diego Simeone se sont imposés grâce à une très belle performance de Thomas Lemar, auteur d'un but, le deuxième ayant été attribué au portier adverse. Avant la rencontre face à Huesca, l'entraîneur argentin a encensé l'international français en conférence de presse.

"Si vous marquez deux buts, vous pouvez perdre une balle ! Je le vois bien Cela me rend très heureux pour lui. C'est un garçon qui a la difficulté de la langue et qui arrive avec une pression importante en raison du coût pour lequel le club l'a acheté", avancé Diego Simeone concernant Thomas Lemar arrivé pour 72 millions d'euros de l'AS Monaco cet été.

Lemar doit se "libérer"

Thomas Lemar Atletico Madrid 2018-19

L'article continue ci-dessous

"Je vois ce qu'il veut, dès le moment où il est arrivé, il avait une énorme prédisposition à mettre de côté ses qualités pour répondre aux besoins de l'équipe. Plus il est libéré, mieux c'est pour lui. Je lui ai dit un jour: "Quoi que tu fasses quand tu joues, prends-le comme un apprentissage", a ajouté l'entraîneur argentin de l'Atletico Madrid au sujet de sa recrue estivale.

Diego Simeone ne veut pas être comparé à d'autres équipes, comme le Real Madrid et le FC Barcelone, car ils n'ont pas les mêmes objectifs : "J'aime qu'ils nous jugent comme nous, il est clair que nous ne sommes pas le FCBarcelone ou le Real Madrid ni Getafe ou Gérone. Nous sommes l'Atletico Madrid et nous avons des responsabilités et des objectifs qui sont clairs".

L'Argentin est content des progrès de son équipe : "L’équipe s’améliore sur toutes les lignes, nous parvenons à maintenir l’attaque pour que l’équipe puisse se positionner plus loin de notre but. En seconde période, contre Getafe, nous étions plus compacts. Pour autant que les critiques soient normales, je les attends et elles doivent exister dans une équipe qui est compétitive comme nous le sommes".
 

Fermer