Deschamps : "Ces gens-là ne sont pas des supporters"

Commentaires()
Getty
Invité de Téléfoot ce dimanche matin, Didier Deschamps a condamné les débordements qui ont touché Marseille en marge du match de samedi entre l'Angleterre et la Russie.

Didier Deschamps n'avait pas envie de sourire au moment d'évoquer les violents affrontements qui ont touché Marseille ces dernières heures. Avant, pendant et après le match entre l'Angleterre et la Russie (1-1), la tension était palpable aux abords du Vélodrome. La presse anglaise et française se sont unis pour condamner ces événements bien tristes.

Interrogé par Téléfoot ce dimanche matin, le sélectionneur de l'équipe de France a suivi la même ligne directrice. "J'ai vu quelques images qui font froid dans le dos. Ces gens-là ne sont pas des supporters. Ils se servent du football pour des actes de violence, de barbarie. C'est dramatique", a déclaré Deschamps, très remonté et déçu par de tels débordements.

Fermer