De Laurentiis : "Cristiano Ronaldo est le vrai entraîneur de la Juventus"

Commentaires()
Le président de Naples a souligné l'importance, l'aura et le leadership de l'international portugais sur la Juventus cette saison.

La Juventus a encore survolé la saison en Serie A. Les Bianconeri ont dominé de la tête et des épaules le championnat, même s'ils n'ont pas réussi à atteindre leur objectif sur la scène européenne. L'arrivée de Cristiano Ronaldo l'été dernier en provenance du Real Madrid a permis à la Juventus d'asseoir encore plus sa domination sur le football italien. Présent lors d’un forum du Corriere dello Sport, Aurelio De Laurentiis s’est exprimé sur l'international portugais dont il a loué le leadership.

"Cristiano Ronaldo, dans cette saison, a remplacé l'entraîneur par sa présence. Il est fort. L'entraîneur de la Juventus n'a pas pu faire plus qu'il faisait déjà ces dernières saisons : le véritable facteur de motivation est Cristiano Ronaldo. Il est l’homme du vestiaire. Quand je l’ai vu jouer avec son équipe nationale, il était assis sur le banc, il guidait les joueurs et criait plus que l’entraîneur pour la faire gagner", a expliqué le président de Naples.

De Laurentiis ouvre la porte à Insigne

Insigne celebrating Napoli Cagliari Serie A

L'article continue ci-dessous

Naples était d'ailleurs une des équipes qui aurait pu accueillir Cristiano Ronaldo l'été dernier lorsque le dernier par le biais de son agent cherchait une porte de sortie. Toutefois, Aurelio de Laurentiis ne regrette pas de ne pas avoir engagé le quintuple Ballon d'Or lors du mercato estival, car ce dernier était hors de prix : "Si je me reproche de ne pas l'avoir recruté l'été dernier ? Non parce que je ne pouvais pas me le permettre".

Le président de Naples a ouvert la porte à un départ de Lorenzo Insigne, qu'il ne retiendra pas en usant de la force si l'Italien veut réellement partir : "Il est napolitain et sent et respecte les couleurs de Naples, mais s’il ne veut pas rester, je ne peux pas le forcer. Plusieurs fois, il m'a demandé de partir parce qu'il ne se sentait pas désiré et aimé par les fans, il l'a déjà fait avant la réunion que nous avons eue récemment avec Mino Raiola".

En concurrence avec Dries Mertens et Arkadiusz Milik en attaque, Lorenzo Insigne avait commencé la saison sur les chapeaux de roues avant de rentrer dans le rang et de connaître le banc de touche, parfois, lors de la seconde partie de saison. Une situation qui aurait poussé l'attaquant de la Squadra Azzura a évalué la possibilité d'un départ selon la presse italienne. Plusieurs clubs seraient intéressés dont l'Atletico Madrid.
 

Fermer