Au plus mal financièrement, le FC Sochaux est rétrogradé à titre conservatoire par la DNGC

Commentaires()
Getty
Le FC Sochaux, l'un des clubs historiques du football français, évoluera en National en 2019 si ses comptes ne sont pas assainis d'ici l'été prochain.

Le FC Sochaux est dans le rouge. Et pas que sur le plan sportif. Dix-septième au classement de la Ligue 2, le club doubiste se retrouve confronté à de sérieux problèmes économiques. Et ceux-ci pourraient bien lui couter la relégation à l'étage inférieur à l'issue de l'exercice en cours.

Ce jeudi, le FCSM a été auditionné par la DNGC. Et il ne sort rien d'encourageant de cette réunion avec le gendarme financier du football français. Selon un communiqué publié sur le site du club, la décision a été prise de rétrograder à titre conservatoire le FCSM, lui interdire le recrutement à titre onéreux et aussi encadrer sa masse salariale figurant au budget de 2018/19.

Ce n'est pas la première fois que de telles sanctions sont prononcées à l'encontre de Sochaux. La saison passée, le verdict a été identique et le club avait réussi à s'en sortir de justesse, en trouvant les fonds nécessaires pour être dans les clous des exigences de la DNGC.

Pour rappel, depuis 2005, le FC Sochaux n'est plus la propriété de Peugeot mais celle de l'entreprise chinoise Ledus. Le président de ce groupe, Wing Sang Li, a d'ailleurs débarqué à Hagneau il y a quelques jours pour mesurer de ses propres yeux la situation dans laquelle se trouve son club. Le temps où les Lionceaux disputaient deux finales de coupes nationales en l'espace de trois ans et affrontaient l'Inter de Milan en Coupe de l'Uefa (2003/04) parait aujourd'hui bien lointain. 

Fermer