News Résultats en direct
Coupe du monde

Danemark-France - Didier Deschamps : "L'objectif de demain est de terminer premier"

14:31 UTC+2 25/06/2018
Didier Deschamps France
En conférence de presse à la veille du match face au Danemark, Didier Deschamps a rappelé l'importance de la première place du groupe.

Paul Pogba a déclaré que ce Mondial pourrait être sa dernière Coupe du monde, est-il un joueur différent ? 

Je ne pense pas que ce soit sa dernière coupe du monde étant donné qu'il n'a que 25 ans. Moi je vois toujours le même Paul Pogba. En 15 jours, il ne va pas passer du vilain petit canard à quelqu'un de sincère pour reprendre votre question. Il est toujours le même joueur, il a de l'expérience parce qu'il a déjà accumulé pas mal de choses. 

Quels sont les critères de décision pour justifier un turnover lors d'un 3e match de poule ?

Il y a différents critères par rapport aux informations que l'on peut avoir en interne. Après six points en deux matches, on sait qu'on est qualifié. L'objectif de demain est de terminer premiers. Il y a différents paramètres en fonction des temps de jeu, des cartons jaunes. Cela me permet de gérer mon groupe et de répartir un peu le temps de jeu mais avec des situations qui sont différentes selon les postes et les joueurs. 

N'avez-vous pas peur que Benjamin Mendy prenne un coup sur la tête s'il ne débute pas demain ?  

Il faut lui demander. Je n'ai aucune inquiétude là dessus. 

Les déclarations du sélectionneur du Danemark qui expliquait que la France n'était pas une vraie équipe rajoutent-elles du sel à la rencontre ?

Du sel, du poivre, du vinaigre. Comme vous voulez. Chacun est libre dans ses propos. Ce nest pas quelque chose d'agréable. Les joueurs sont à l'écoute, il savent et se rappellent très bien ce qu'à dit leur séledtionneur. Ce n'est pas ça qui surmotivera les joueurs qui débuteront demain. 

La physionomie prévisible du match de demain et le fait que vous soyez qualifiés apporte-t-elle un discours plus souple de votre part sur la gestion des efforts ?

Il n'y a jamais de limitation sur l'intensité physique. Après la physionomie je ne la connais pas plus que vous. Il y a des données qui peuvent apporter quelque chose comme la témpérature et l'heure du match. Mais sur ce que j'ai vu, il y a beaucoup plus d'intensité en soirée. C'est physiologique, il y a plus d'humidité dans l'air et sur la pelouse donc le ballon va plus vite. 

Kylian Mbappé aurait pris la décision d'arrêter de parler à la presse, confirmez-vous ?

Je ne sais pas, je ne suis pas au courant. Je pense que ça a été un bon client pour vous donc... Mais je ne sais pas, il ne m'a pas parlé de ça. 

Julien Quelen, à Moscou.