Coupe du Monde - Luka Modric : "Je suis surtout dégoûté par notre manque de baraka"

Commentaires()
Getty
Battu 4 buts à 2 par l'Equipe de France en finale de la dernière Coupe du Monde, le croate Luka Modric estime avoir manqué de chance face aux Bleus.

Elu meilleur joueur de la Coupe du Monde 2018, Luka Modric a confirmé ce que tout le monde savait déjà à son sujet en Russie : quand le numéro 10 de la Croatie est en forme, les solutions pour le mettre hors d'état de nuire sont presque inexistantes. Rarement mauvais, souvent bon et parfois étincelant, celui qui a remporté quatre Ligues des Champions avec le Real Madrid n'a pourtant pas été en mesure de triompher sur la pelouse du stade Loujniki de Moscou, le 15 juillet dernier, s'inclinant face à une Equipe de France (4-2) bien décidée à faire oublier sa finale perdue lors de l'Euro deux ans plus tôt. 

"Je suis surtout dégoûté par notre manque de baraka"

Si les français étaient bien entendu favoris de cette rencontre, la Croatie disputant la 1ère finale de Coupe du Monde de son histoire, Luka Modric n'en reste pas moins très déçu, lui qui regrette le manque de réussite des siens. "Il y a d’abord la fierté d’avoir écrit une page historique du sport en Croatie. Sur la finale en elle-même, je suis surtout dégoûté par notre manque de baraka ! Je dirais même que nous n’avons pas été chanceux un instant", a expliqué le joueur à France Football. 

"Il y a eu ce but contre son camp et, après notre belle égalisation, la poisse du penalty. À 2-1, cela devenait compliqué pour nous. D’autant plus qu’en face, c’était du solide, avec des joueurs de grande qualité et une grosse organisation", a ensuite ajouté l'ancien du Dinamo Zagreb, sachant reconnaître le bon travail effectué par les Bleus, au contraire de nombreux joueurs lors de ce Mondial 2018.

Luka Modric, Kylian Mbappe

On peut de toute manière aisément reconnaître qu'en première mi-temps, l'avance des hommes de Didier Deschamps ne reflétait pas vraiment la physionomie d'une finale dans laquelle étaient mieux rentrés les partenaires de Luka Modric. Toutefois, le réalisme des Bleus a su faire la différence, leur permettant d'être titrés 20 ans après leurs prédécesseurs. 

Prochain article:
Nice - Allan Saint-Maximin sur le bon chemin
Prochain article:
Leganes-Real Madrid 1-0, ça passe quand même pour le Real Madrid
Prochain article:
Saint-Etienne-OM 2-1, Khazri enfonce Marseille
Prochain article:
PSG, Qatar Tour 2019 - Le carnet de bord des Parisiens, épisode 3
Prochain article:
L'Atletico Madrid sorti de la coupe
Fermer