News Résultats en direct
Coupe du monde

Coupe du Monde - Laurent Koscielny ne ferme pas totalement la porte à un retour en Bleu

15:21 UTC+2 12/07/2018
Laurent Koscielny
Victime d'une rupture du talon d'Achille en fin de saison, Laurent Koscielny avait laissé sous-entendre qu'il ne rejouerait plus pour les Bleus.

Taulier de l'Equipe de France sur les terrains comme en dehors, comme en témoigne sa lettre adressée à l'ensemble du groupe de Didier Deschamps à l'aube de leur départ en Russie, Laurent Koscielny est un joueur qui n'a jamais triché sous le maillot Bleu. Très apprécié du groupe, du staff mais aussi des supporters, le rugueux défenseur central évoluant à Arsenal fait l'unanimité, lui qui ne compte que très peu de détracteurs.

"Il me reste six mois en équipe de France"

Malheureusement pour le natif de Tulle en Corèze, une rupture du tendon d'Achille contractée avec les Gunners l'avait contraint à déclarer forfait pour la Coupe du Monde, tandis que l'ancien joueur du FC Lorient avait annoncé en novembre dernier ce qui pouvait très sérieusement s'apparenter à une retraite internationale non officialisée. Et pour cause, celui qui compte 49 sélections avec les Bleus avait estimé qu'il était peut-être temps de laisser la place aux générations futures. 



"Après la Coupe du monde, j'aurais presque 33 ans, ce sera le moment de passer le flambeau. Il me reste six mois en équipe de France pour m'épanouir et prendre le maximum de souvenirs, comme dirait ma femme. Je sens que ça pousse. Ils auront la place bientôt. Moi je commence à être un peu vieux, à 32 ans. Ils ont la vingtaine. Avec Sam', ils sont aux aguets, c'est normal", avait-il déclaré en toute légèreté. Mais force est de constater qu'après une telle blessure et un adieu manqué avec le blason de l'Equipe de France, la tentation de revenir pour faire le deuil d'une carrière internationale exemplaire est bien présente. La porte n'est en tout cas pas fermée. 

La porte n'est pas entièrement fermée

En effet, près de 7 mois après ces déclarations, Laurent Koscielny tient désormais un discours beaucoup plus nuancé. Et peut-être que 33 ans, en fin de compte, ce n'est plus si vieux. "Franchement... Je ne sais pas. Je vous le dis, je fonctionne étape par étape", a expliqué le joueur passé par le Tours FC dans les colonnes de L’Equipe, ce jeudi. "Quand je prends une décision, en général, je suis assez buté. On verra. Je n'y ai pas réfléchi. Faisons en sorte, déjà, que tout se passe bien physiquement.", a-t'il ajouté, laissant entrevoir un petit espoir de le revoir arborer la tunique bleue au moins une dernière fois.

Toutefois, si le joueur ne ferme pas la porte, un retour dans le groupe France pourrait surtout être symbolique, tant Samuel Umtiti s'est imposé en défense centrale aux côtés de Raphaël Varane, sans parler des nombreux (jeunes) joueurs évoluant à son poste qui pourraient prochainement toquer à la porte de Clairefontaine.