Coupe du Monde - José Mourinho souligne la "maturité" de Paul Pogba

Commentaires()
Getty
Entraîneur de Paul Pogba à Manchester United, le technicien portugais a apprécié la prestation de son protégé face à la Belgique (1-0), mardi soir.

Pas du genre à dire les choses pour faire plaisir, José Mourinho est un homme dont les compliments doivent être appréciés et savourés, tant ils ont de chances d'être sincères, lui qui est souvent moins avare en terme de critiques. D'ailleurs, l'entraîneur lusitanien passé par le Real Madrid ou encore l'Inter Milan ne s'est jamais gêné pour se plaindre des performances de Paul Pogba, lui qui nourrit de gros espoirs pour le milieu de terrain français qu'il était allé arracher à la Juventus Turin contre 105 millions d'euros en 2016. 

La maturité nouvelle de Paul Pogba à l'honneur

Mais en bon connaisseur qu'il est, le Mou comme on l'appelle, n'a pas manqué de remarquer la très bonne prestation de Paul Pogba face à la Belgique (1-0), lors de la demi-finale de Coupe du Monde disputée par l'Equipe de France. "Je pense que sa performance a été très bonne. Il s’est montré mature. Il a joué avec maturité. Quand il devait rester à sa place et garder le contrôle du jeu, il l’a fait", a en effet souligné le technicien portugais pour Russia Today. 

Paul Pogba

Satisfait de la manière d'organiser le jeu du natif de Roissy-en-Brie, José Mourinho a surtout apprécié l'intelligence de son protégé dans les moments clés de la rencontre. "Quand Deschamps a remplacé Giroud par Nzonzi, il a eu plus de liberté. Pas la liberté de faire des bêtises, mais la liberté de garder la balle loin des zones dangereuses. Il a su garder le ballon, aider Griezmann à se procurer des occasions. Il a été très, très mature.", a-t-il indiqué. 

Au même titre que l'entraîneur aux deux Ligues des Champions remportées - avec le FC Porto en 2004 puis avec l'Inter Milan en 2010 - nombreux sont les observateurs à noter ainsi qu'à se satisfaire du rôle de leader de plus en plus flagrant endôssé par Paul Pogba sous le maillot bleu, lui qui dispute pour l'instant une Coupe du Monde de très haute volée. Toutefois, attention à ne pas décevoir lors du seul moment clé : l'atterissage, prévu dimanche (17h) à Moscou.

 

Prochain article:
Le message audio glaçant d'Emiliano Sala dans l'avion
Prochain article:
Le Barça prépare une offre stratosphérique pour De Jong
Prochain article:
Arsenal, Laurent Koscielny soutient Hector Bellerin : "Revient plus fort qu'avant"
Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Fermer