Coupe du monde féminine - Phil Neville : "On est prêt pour la suite"

Commentaires()
Getty Images
Le sélectionneur de l'Angleterre était confiant pour sa formation, qualifiée pour la suite de la compétition grâce à une troisième victoire de rang.

Reçue 3 sur 3. L'Angleterre a poursuivi son sans faute ce mercredi soir dans cette Coupe du monde féminine. Déjà victorieuses de l'Écosse puis de l'Argentine, les filles de Phill Neville n'ont pas vraiment tremblé pour dominer le Japon (2-0) à l'Allianz Riviera de Nice. 

De ce fait, Phil Neville, le sélectionneur des Anglaises, ne cachait pas sa satisfaction au sortir de ce troisième succès de rang lors de cette Coupe du monde 2019 disputée sur le sol français, heureux d'accéder aux huitièmes de finale de la compétition. Surtout, l'Anglais avait à coeur de connaître le futur adversaire de ses joueuses, dont l'identité demeure toujours inconnue à l'heure actuelle. Réponse ce jeudi soir. 

L'article continue ci-dessous

"Nous sommes aujourd'hui exactement là où l'on souhaitait être"

"Je connais les Chinoises, qui forment une bonne équipe, toute comme les joueuses de Nouvelle-Zélande. Le Cameroun en revanche est une équipe plus mystérieuse pour moi. De toute façon on va tranquillement attendre demain soir (jeudi soir) pour savoir qui on va affronter. En tout cas, nous sommes aujourd'hui exactement là où l'on souhaitait être avant cette Coupe du monde. On est prêt pour la suite du tournoi", a d'abord déclaré le technicien. 

Phil Neville Jill Scott England 2019

"On s'adapte tout simplement à nos adversaires. J'ai décidé d'aligner la meilleure équipe possible pour affronter le Japon. Certaines joueuses sont adaptées à certains matches. Tout ça a été beaucoup réfléchi en amont. Désigner des titulaires ce n'est pas choisir au hasard 11 noms dans un groupe de 23... Généralement, quand tu fais cinq changements d'un match à l'autre, ton équipe finit par manquer de rythme. C'est ce qui nous est arrivé en seconde période, mais on s'y attendait", a aussi analysé le sélectionneur de l'Angleterre, qui ne manquera donc pas de réajuster sa formation pour la suite de la compétition. 

Fermer