Coupe du Monde - "Cela fera mal pendant un moment", concède Harry Kane

Commentaires()
Getty Images
Eliminée par la Croatie (2-1) après avoir mené 1-0, l'Angleterre d'Harry Kane a dit au revoir à ses rêves de sacre, mercredi soir, à Moscou.

Eliminé avec l'Angleterre face à une équipe croate parvenue à aller puiser dans des ressources insoupçonnées (2-1), Harry Kane ne sera pas le héros de tout un pays, lui qui est toujours en tête du classement des buteurs de la Coupe du Monde grâce à ses 6 buts inscrits. Portés par un élan national sous le signe de la réconciliation, les Three Lions devront se contenter d'une petite finale face à la Belgique, samedi (16h) à Saint-Petersbourg. Si cette rencontre pour terminer sur le podium ne devrait pas être une partie de plaisir face à la Belgique d'Eden Hazard, le moral des anglais ne sera pas au beau fixe, à l'image de son capitaine, visiblement abattu. 

"Cela fait mal, ça fait très mal. Cela fera mal pendant un moment"

En effet, bien muselé par l'axe de la défense croate composé de Lovren et Vida, le joueur qui fêtera ses 25 ans le 28 juillet prochain s'est adonné à des déclarations qui en disent long sur la déception qui l'anime. "Cela fait mal, ça fait très mal. Cela fera mal pendant un moment", a-t-il avoué dans des propos rapportés par l'AFP, proche de la démobilisation. Une tristesse apparente, qui s'explique par l'esprit de compétiteur de l'attaquant aux 30 buts inscrits en Premier League cette saison, qui même s'il a conscience d'avoir rendu fier tout un pays, espérait la consécration finale. "On peut garder la tête haute. Cela a été un superbe parcours, on est allés plus loin que personne l'imaginait. C'est génial d'être arrivés si loin et nous savons que nous avons rendu tout le monde fier. Mais nous voulions continuer et gagner. Nous pensions être assez bons, nous pensions que nous pouvions le faire. Mais on a été un tout petit peu juste. Cela fait mal. Je ne sais pas quoi dire de plus", a-t-il ainsi concédé, l'air groggy. 

Harry Kane Gareth Southgate England World Cup 2018

Si on ne peut qu'imaginer l'ampleur de la déception qui animera Harry Kane et les siens durant les prochaines semaines, tout n'est pas à jeter dans cette sélection anglaise. Bien au contraire. Minée par des parcours ratés si bien en Coupe du Monde qu'en Coupe d'Europe, l'Angleterre a donné l'impression d'être désormais en mesure de repartir sur des bases solides en Russie, grâce notamment au travail de qualité effectué par Gareth Southgate, en poste depuis 2016. 

Prochain article:
Bordeaux - Ricardo compte sur Driss Trichard mais...
Prochain article:
Arrivées, rumeurs, besoins... Toutes les infos sur le mercato hivernal du FC Barcelone
Prochain article:
Équipe de France féminine : France-USA à guichets fermés au Havre
Prochain article:
ENTRETIEN - Alexandre Coeff : "Le Gazélec est un super challenge pour moi"
Prochain article:
Espagne - Le programme des quarts de finale de la Coupe du Roi avec notamment un choc Séville-Barcelone
Fermer