Coupe du Monde - Aymeric Laporte au sujet des Bleus : "Il y a de la jalousie"

Commentaires()
Getty
Non sélectionné par Didier Deschamps pour disputer la Coupe du Monde en Russie, Aymeric Laporte a confié avoir mal vécu le sacre des Bleus.

Non sélectionné par Didier Deschamps pour disputer la Coupe du Monde en Russie, remportée par Paul Pogba et ses coéquipiers, Aymeric Laporte peut nourrir des regrets. Considéré comme l'un des meilleurs à son poste de défenseur central durant son passage en Espagne sous les couleurs de l'Athletic Bilbao, le joueur qui n'a encore jamais évolué en France aurait pourtant eu sa place dans de nombreuses sélections.

Pour rappel, s'il avait le choix entre les deux pays, le natif d'Agen avait finalement cédé aux sirènes du drapeau français, lui qui était habitué à recevoir des pré-sélections. Quelques mois plus tard, force est de constater que la stratégie ne s'est pas avérée payante. En effet, tandis que les médias ibériques révèlent que Luis Enrique désire voir le défenseur de 24 ans arborer les couleurs de la Roja, le principal intéressé semble avoir assez mal vécu le beau parcours de l'Equipe de France, sacrée 20 ans après la génération emmenée par Zinédine Zidane. 

"Les décisions ont été prises et vous avez juste à les accepter"

"Il y a de la jalousie pour être honnête", a d'abord concédé le joueur dans des propos rapportés par The Telegraph. "Les décisions ont été prises et vous avez juste à les accepter. C'est comme ça en football. Ce n'est pas arrivé comme une surprise de ne pas être convoqué. Je ne l'avais pas été dans les sélections précédentes", a ensuite déclaré celui qui comme tout joueur rêvait de remporter un soulever un tel trophée.  

Aymeric Laporte France
Des propos qui témoignent de la frustration d'Aymeric Laporte, pas forcément le meilleur message envoyé au sélectionneur des Bleus, qui plus est quelques semaines après avoir soutenu publiquement Adrien Rabiot lorsque ce dernier avait refusé d'honorer son poste de réserviste. D'autant qu'en défense centrale, ce ne sont pas vraiment les solutions qui manquent, tant la France a la chance de pouvoir s'appuyer sur un important vivier de talents dans ce secteur. Au joueur de Manchester City de prouver que lui aussi peut prétendre à vivre de telles émotions, mais il lui faudra encore patienter jusqu'en 2022... 

Prochain article:
Barça-Levante 3-0, avec un Dembelé de gala, le Barça renverse Levante
Prochain article:
Les regrets de Cassano : "J'aurais pu avoir le niveau de Messi"
Prochain article:
RUMEUR, le Barça vise Carlos Vela cet hiver
Prochain article:
Le Mondial 2022 avec 48 équipes ?
Prochain article:
Manchester United, Pogba : "Les choses sont plus faciles pour tout le monde"
Fermer