Coupe du Monde - Antoine Griezmann "Si on a l'étoile, je m'en fous de la manière dont on joue"

Commentaires()
Getty
Présent en conférence de presse ce vendredi matin à Istra, Antoine Griezmann ne pensait qu'à une seule chose : la victoire. Et peu importe la manière.

À deux jours de la grande finale face à la Croatie, dimanche (17h), à Moscou, Antoine Griezmann était présent en conférence de presse ce vendredi. Passé après son coéquipier Blaise Matuidi, le leader d'attaque de l'Equipe de France est apparu décontracté comme à son habitude, mais aussi particulièrement concentré sur les objectifs qui l'attendent. Le mot d'ordre de l'attaquant de l'Atletico Madrid ? Remporter la Coupe du Monde et peu importe de quelle manière. 

"On a le potentiel pour faire quelque chose de grand"

En effet, interrogé sur le changement de style de jeu opéré par les Bleus en Russie, Antoine Griezmann a répondu aux questions en toute sincérité, avouant clairement privilégier la rigueur défensive à la puissance offensive pour espérer l'emporter. "On veut jsute être prêts et faire un gros match. Ca va être important d'être prêt, après on verra. On vit bien ensemble, donc ça aide à faire les efforts pour le coéquipier d'à côté (...) On s'est dit qu'il fallait former un bloc solide, dur à battre. Et petit à petit, on l'a amelioré et on peut encore le faire. On devient une équipe difficile à battre et on sait qu'offensivement on peut marquer à tout moment", a déclaré le natif de Macon. 

Antoine Griezmann France 100718

En plus de cette volonté de bien défendre pour décrocher la plus prestigieuse de toutes les compétitions internationales, le joueur de 27 ans a insisté sur l'état d'esprit qui règne dans le vestiaire, primordial pour livrer ce type de performances. "On pense vraiment aux coéquipiers et on fait les efforts tous ensemble. Pareil pour les remplaçants. La défense, pour notre style de jeu, c'est le plus important. C'est notre base. C'est beau de voir les remplaçants. Ils sont tous là pour encourager les titulaires. On a besoin de ça pour gagner. On a le potentiel pour faire quelque chose de grand", a même insisté le numéro 7 français, habitué à pratiquer ce style de jeu avec son club. 

"Si on a l'étoile, je m'en fous du jeu qu'on aura fait"

Toutefois, si cette solidité collective a permis aux hommes de Didier Deschamps de faire rêver des millions de français, certains détracteurs subsistent toujours. Certains reprochant aux Bleus d'être trop frileux, eux qui disposent d'un talent qui crèvent les yeux. Mais encore une fois, pas de quoi déstabiiser Antoine Griezmann, lui qui connaît l'efficacité de ce type de tactique pour l'employer chaque week-end avec l'Atletico Madrid, entraîné par Diego Simeone. "J'ai la chance de travailler avec le meilleur entraineur défensivement. Je vois des choses sur le terrain et j'essaye de le dire, de leur apprendre. Ce sont de petits conseils et de petites astuces que je donne pour les cadrer", a confié celui qui est toujours revanchard de la finale perdue face au Portugal deux ans plus tôt.

Avant de finir d'une manière claire, nette et précise en déclarant ceci : "Si on a l'étoile, je m'en fous de la manière dont on joue". Et force est de constater qu'en France, personne ne devrait dire le contraire... 
 

Prochain article:
Rangers, Steven Gerrard dézingue l'OGC Nice
Prochain article:
Liverpool, Luis Suarez : "N'importe quel joueur aimerait être entraîné par Jürgen Klopp"
Prochain article:
Piratage TV - La FIFA, l'UEFA et des Ligues européennes condamnent l'action de beoutQ
Prochain article:
Barcelone - Ter Stegen : "Ousmane Dembélé est jeune, il va apprendre"
Prochain article:
Le FC Barcelone se rend à Amsterdam pour Frenkie De Jong
Fermer