Coupe de France - Denis Bouanga (Lorient) : un envol programmé

Dernière mise à jour
Commentaires()
Avant de défier Montpellier en 16e de finale, l’attaquant gabonais des Merlus réussit une saison pleine. De quoi espérer voir plus haut, cet été ?

"Denis est complètement dans le projet lorientais ! On n’est certainement pas dans une optique de départ au mercato d’hiver." Interrogé en décembre dernier par Ouest France, Loïc Fery a eu des mots très clairs au sujet de son attaquant. Impossible pour le président des Merlus d’envisager un seul instant de lâcher le meilleur buteur du club (neuf buts) à la mi-saison, alors que son équipe va lutter jusqu’au bout pour la montée. Tandis que Reims semble irrattrapable en tête, le FCL devra composer avec Ajaccio, le Paris FC, Nîmes ou encore Le Havre en mai prochain pour retrouver l’élite, un an après l’avoir quittée. Sans Bouanga, l’opération serait complexe, voire impossible.

Landreau a immédiatement compté sur lui

À 23 ans et après une saison 2016-2017 accomplie du côté de Tours (16 réalisations et 6 passes décisives), le mercato estival allait être évidemment une étape cruciale. Courtisé par Saint-Étienne, Denis Bouanga a pourtant été convaincu de rester à l’étage inférieur, notamment par Mickaël Landreau. Novice dans le métier, l’ancien gardien de but comptait énormément sur le Gabonais pour mener à bien la "mission remontée". De fil en aiguille, le buteur de 23 ans a enfin trouvé sa place au sein des Merlus, trois ans après son arrivée en provenance de la réserve du Mans, dont il est originaire.

L'article continue ci-dessous

Dans un secteur offensif composé de Jimmy Cabot, de Gaëtan Courtet, de Sylvain Marveaux mais également du jeune Pierre-Yves Hamel, révélation de la saison, Bouanga a su jouer sa partition collective, en se montrant également altruiste et décisif. Neuf buts et quatre passes décisifs, soit une participation à 35% des réalisations lorientaises en Ligue 2. Une prépondérance notable et qui renforce son nouveau statut au sein du club morbihanais.  Avec lui, c’est aussi un peu d’audace qui dynamise le jeu des Merlus. Il est ainsi le joueur de deuxième division qui a tenté le plus de dribbles cette saison (102). Reste à améliorer l’efficacité dans son domaine car Bouanga n’en réussit qu’un quart sur ses multiples tentatives.

Bouanga stats

"Je finirai cette saison à Lorient"

Joueur spectaculaire comme le prouve ses frappes lointaines foudroyantes, comme en début d’année face à Angers lors du 32e de finale, le Gabonais va devoir encore enfiler le bleu de chauffe pour une autre Ligue 1 en 16e : Montpellier. Concentré et déterminé, le Sarthois veut d’abord bien terminer la saison avant d’envisager de poursuivre l’aventure ailleurs, si jamais Lorient échouait dans sa quête de la remontée. "J’ai été convaincu par le projet du coach, a-t-il indiqué en conférence de presse. Ici, je joue dans une équipe ambitieuse dans laquelle j’ai une vraie place, un vrai rôle. Je suis épanoui avec mes coéquipiers sur et hors du terrain, dans un environnement qui nous convient, moi et ma petite famille. Je finirai cette saison à Lorient, avec qui je vais tout faire pour monter. Mais je suis aussi ambitieux et prêt à jouer plus haut." Un discours humble, à l’image d’un joueur qui a conscience qu’il doit encore s’épanouir quelques mois avec le club qui lui a enfin fait confiance.

Prochain article:
Chine - Impliqué dans une embrouille, Yannick Ferreira-Carrasco s'excuse d'avoir envoyé un coéquipier à l'hôpital
Prochain article:
Clarence Seedorf : "Pour Memphis Depay, c'était juste une question de confiance"
Prochain article:
Équipe de France - Adil Rami et Mamadou Sakho en défense centrale, ce ne serait pas une première
Prochain article:
Ligue des Nations - Quand Virgil Van Dijk réconforte un arbitre endeuillé à la fin d'Allemagne/Pays-Bas
Prochain article:
Mercato - Zlatan Ibrahimovic d'accord avec l'AC Milan pour un come-back cet hiver ?
Fermer