"Notre continent n'est pas respecté" : l'appel de Kouliblay pour avoir plus d'équipes africaines au Mondial

Sénégal Kalidou KoulibalyGetty Images

Vainqueur de la CAN 2022 avec le Sénégal, Kalidou Koulibaly espère maintenant briller lors du Mondial 2022 et offrir une nouvelle épopée à son pays qui avait atteint les quarts de finale en 2002.

Koulibaly nourrit de grandes ambitions et rêve même de voir le Sénégal devenir le premier pays africain à remporter la Coupe du monde, comme il l'a confié à Onze Mondial : « C'est mon rêve, c'est mon rêve ! Voir un pays africain soulever la Coupe du Monde, ça serait tellement magnifique. J'espère que ce sera le Sénégal, j'espère que ce sera nous (sourire). Ce serait quelque chose de grand. Et je pense que ce serait mérité, il y a tellement de talents en Afrique, tellement de bons joueurs, tellement de bonnes nations. Ce serait la suite logique qu'un pays d'Afrique gagne la Coupe du Monde. »

L'article continue ci-dessous

Le défenseur du Napoli est d'ailleurs mécontent de la faible représentation du football africain au Mondial avec seulement cinq équipes sur 32 participants. Il lance d'ailleurs un appel pour avoir plus d'équipes africaines en phase finale : « L'Afrique doit encore plus se faire respecter! En décembre dernier, on a eu plein de débats autour de la CAN et des clubs qui ne voulaient pas libérer leurs joueurs. Il faut se faire respecter par tout le monde parce que l'Afrique est un continent très important, un des plus grands au monde. Les gens l'oublient trop fréquemment. Il y a beaucoup de pays, 53 ou 54 en Afrique. Quand tu vois qu'il n'y en a que 5 qualifiés pour la Coupe du Monde, je ne trouve pas ça normal. Ça me fait mal, ça prouve que c'est un continent qui n'est pas respecté. Sur 54 pays, il y a, au moins, 10 pays qui méritent et qui ont le niveau de participer au Mondial. Quand tu vois qu'on est que 5 pays et qu'on doit se battre jusqu'à la fin pour aller à la Coupe du Monde, je trouve ça incohérent. Surtout que certains continents sont privilégiés à ce niveau-là. »

Un premier changement aura lieu d'ailleurs pour la Coupe du 2026 puisque le nombre de participants augmentera de 32 à 48. Mais si neuf pays africains seront désormais qualifiés au lieu de cinq, il n'y aura que 17% des membres de la CAF qui auront une chance de participer à la phase finale. A titre de comparaison, six sélections sud-américaines seront de la partie ce qui représente 60% des membres de la CONMEBOL… Plus que jamais, l'appel de Koulibaly doit donc être entendu par les instances dirigeantes du football.