Comment vont jouer les Bleus face à la Bulgarie : En 4-4-2, avec Mbappé et Sissoko mais sans Giroud ?

Commentaires()
Getty
Face à la Bulgarie samedi à Sofia (20h45), Didier Deschamps a de multiples options. Celle de la titularisation de Mbappé semble bien incontournable.

Cela faisait longtemps, depuis le match d'ouverture de l'Euro 2016, peut-être, qu'une composition de Didier Deschamps n'avait pas suscité autant d'attentes. Une attente à la hauteur de l'enjeu pour l'équipe de France qui jouera une très grande partie de son avenir, samedi (20h45) face à la Bulgarie. "Condamnés à un résultat", selon les propos du capitaine Hugo Lloris, les Bleus peuvent définitivement éloigner le spectre d'une élimination pour sécuriser, au moins, un éventuel barrage. Pour ce grand rendez-vous, Didier Deschamps a brouillé les pistes jusqu'au bout. 

Didier Deschamps : "Les débats ne vont pas changer ma façon d'être"

Mbappé plutôt que Giroud ? 

Un jeu de conservation, des groupes de joueurs faits sans aucune logique apparente... Didier Deschamps ne souhaitait absolument pas que le secret de la dernière séance à huis-clos, vendredi soir sur la pelouse du stade Vassil Levski, ne s'ébruite. Toutes les supposées paires (Mbappé-Griezmann, Griezmann-Giroud, Matuidi-Kanté...) n'ont à aucun moment évolué ensemble dans un jeu de combinaisons et de vitesse aux très légères allures d'opposition. Plus tôt, en conférence de presse, le sélectionneur n'avait livré aucune piste concernant le schéma et les joueurs qui auraient sa préférence. "Peu importe le système, je peux en avoir plusieurs et changer en cours de route", a-t-il dit avant de lâcher un simple : "Il est susceptible, comme les autres, de nous donner un coup de main, que ce soit au début ou en cours de match" à propos d'Olivier Giroud. 

L'article continue ci-dessous

Toute la semaine, les débats se sont articulés autour des qualités hors-normes de Kylian Mbappé d'une part et de la mauvaise passe en club traversée depuis des mois par Olivier Giroud. Un indice pour la titularisation du jeune prodige du Paris Saint-Germain ? Les qualités de l'adversaire décrites à tour de rôle par Hugo Lloris et Didier Deschamps (un adversaire capable de défendre bas de manière robuste et de se projeter très vite en contre, ndlr) laissent aussi à penser que Didier Deschamps tentera de proposer le meilleur amalgame pour pouvoir à la fois jouer haut mais sans se découvrir de manière ostentatoire. L'exil de Kylian Mbappé sur un côté, dans un système en 4-4-2, apparaîtrait alors risqué. L'option Moussa Sissoko sur un côté, elle, prendrait du relief. Dans cette configuration, c'est Olivier Giroud, meilleur buteur des Bleus muet lors des 3 dernières rencontres, qui en ferait les frais. 

La composition probable 

PS compo probable

Julien Quelen, à Sofia. 

Fermer