Claudio Ranieri : "Si l’Italie m’appelle, je demanderais à Nantes de me libérer"

Commentaires()
L’entraîneur italien n’a pas caché son envie de diriger l’Italie si le poste lui était proposé par la Fédération italienne de football.

Le nom du nouveau sélectionneur de l’Italie devrait vraisemblablement être annoncé par le Fédération italienne de football d’ici au mois de juin. Si plusieurs noms circulent, une candidature est venue allonger la liste. Claudio Ranieini n’a en effet pas caché son envie de prendre les rênes de la Squadra Azzurra.

L'œil du coach - Didier Tholot : "Des rôles inversés avec un Barça à l'anglaise et un Chelsea à la barcelonaise"

L'article continue ci-dessous

"Tout entraîneur italien voudrait entraîner l’équipe nationale italienne, a admis le technicien transalpin au micro de Sky Sport. J’ai un contrat de deux ans avec Nantes, je n’ai pas eu de contacts donc je ne peux rien dire mais si j’avais une demande, j’irais demander au président de me libérer du club."

Si l’ancien coach de Leicester venait à s’installer sur le banc de la Nazionale, il se pourrait bien que cela coïncide avec le retour en bleu de Mario Balotelli pour qui il n’a eu que des mots positifs : "Mario a beaucoup de qualités, a-t-il poursuivi. Il peut encore donner beaucoup à l’équipe nationale. En France, il a une équipe avec beaucoup de potentiel, ils jouent très bien, avec la possession du ballon. Il sait comment conclure avec le peu d’occasions qu’il a."

Pour rappel, l'Italie avait dû passer par les barrages mais n'était pas parvenue à se qualifier pour la prochaine Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet). Dans la foulée, Giampiero Ventura, critiqué pour ses choix, avait été démis de ses fonctions par la Fédération italienne de football. Depuis, le poste de sélectionneur est vacant.

Fermer