Cinq bonnes raisons de regarder ce Clasico Barça-Real sans enjeu

Commentaires()
JAVIER SORIANO/AFP/Getty
Le Barça et le Real se retrouvent dimanche pour le deuxième Clasico de la saison. Une rencontre sans enjeu, mais pas sans intérêt.

Dimanche soir, à 20h45, le FC Barcelone accueille le Real Madrid dans son fief dCamp. Tout fraichement championne d'Espagne, l'équipe catalane accueille son grand rival sans la pression liée aux résultats. Un cas de figure qui est assez rare pour être signalé et qui peut aussi s'apparenter à un luxe en cette fin de saison pour la bande à Valverde. Le match ne relève donc pas d'importance sur le plan comptable, mais il garde un intérêt et il suffit d'écouter et lire les déclarations de chaque camp ces derniers jours pour s'en convaincre.

Un Clasico reste un Clasico. Même si le résultat de cette empoignade n'aura aucune incidence sur les destins nationaux des deux ténors, scellés depuis quelques temps, il ne s'agira pas d'un match de gala. Loin s'en faut. Et, l'on voit mal les différents acteurs aborder ce bras de fer par-dessus la jambe. La rivalité qui existe entre eux ne favorise pas une pareille indifférence, et au-delà de ce point immuable il y a d'autres raisons qui font que ce Barça-Real vaudra le détour comme les précédents. Peut-être pas autant, mais suffisamment pour que l'on réserve notre soirée de dimanche.

Ça sera le dernier Clasico d'Andres Iniesta   

Dans un peu plus d'un mois, Andres Iniesta quittera le FC Barcelone au bout de seize ans de bons et loyaux services. L'élégant milieu de terrain partira avec le sentiment du devoir accompli et un palmarès des plus riches. Ce n'est assurément pas un succès ou une défaite dans le Clasico, et qui plus est non-décisif pour le titre, qui changera la lecture de son bilan avec les Blaugrana. Toutefois, ça serait un euphémisme de dire qu'il plierait bien bagage en ayant une énième victoire contre les Merengue à son compteur. Don Iniesta totalise 38 matches contre le Real dans sa carrière. Il en a gagné 16 et en a perdu 13 (pour 11 matches nuls). Avoir une balance encore plus positive ne serait pas pour lui déplaire et lui permettrait d'échouer à une unité du record de succès dans cette affiche, détenu par son ancien compère Xavi (17 victoires). Enfin, outre ces considérations comptables, il n'y a certainement rien de mieux pour clôturer une aventure avec son club de cœur qu'un ultime triomphe face à l'ennemi juré.

Pour voir si le Real fera une haie d'honneur à son rival ou pas

Zinedine Zidane l'a clamé haut et fort ; Il n'est pas question pour son équipe de réserver un "Pasillo" au Barça. Même si cela a pu être fait par le passé, le technicien français ne veut pas que ses protégés félicitent leurs opposants plus que nécessaire. Etait-ce une décision de son propre-chef, ou l'institution Real a eu son mot à dire à ce sujet ? On peut se poser la question, surtout lorsqu'on connait l'élégance et la classe qui caractérisent ZZ. Cela dit, il n'est pas exclu qu'au dernier moment les Merengue décident de revoir leur position et concoctent la haie d'honneur au champion sortant, comme n'importe quelle autre équipe l'aurait fait.   

L'article continue ci-dessous

Parce que Lionel Messi a un record à améliorer

En scorant le 23 décembre dernier à Bernabeu, Lionel Messi a porté à 25 son nombre de réalisations dans un Clasico. L'Argentin est le meilleur buteur absolu de l'histoire de cette confrontation. Rien qu'en championnat, il compte 17 buts contre l'équipe merengue. Cela fait bien longtemps qu'il a dépassé Alfredo Di Stefano, le précédent "patron" de ce Clasico. La Pulga avait doublé l'ancienne légende de Bernabeu en mars 2014. Le quintuple Ballon d'Or doit assurément être fier de sa marque personnelle. Mais, le connaissant, l'on peut imaginer qu'il va tout faire pour hisser la barre encore plus haut. Dimanche, une nouvelle occasion lui est donnée de le faire. A noter qu'en marquant lors de cette antépénultième levée du championnat, il reviendra aussi à quatre buts de son total de la campagne écoulée (37). Pour prouver qu'il n'est jamais en régression, il lui tiendra probablement à cœur de faire aussi bien cette année.

Parce que le Real ne peut pas se permettre de chuter deux fois de suite face à son rival

La dernière fois que le Real Madrid a perdu ses deux Clasicos de la saison en Liga c'était lors de l'exercice 2010/11, avec notamment la fameuse manita. Cela fait huit ans. Les Madrilènes feront tout pour ne pas essuyer le même affront. C'est une histoire d'honneur et aussi d'estime envers les supporters. Car même s'ils n'ont plus rien à espérer, ni à craindre de ce championnat, il serait malvenu d'enregistrer un nouveau revers contre les Catalans, surtout après le cuisant 3-0 concédé à domicile en décembre. Certes, il y a la Ligue des Champions à aller chercher le 26 mai prochain et cela reste l'objectif prioritaire, mais l'on peut imaginer qu'une 13e Coupe aux grandes oreilles serait beaucoup plus savoureuse si elle est précédée par un résultat positif contre le frère intime barcelonais.

Parce que le Barça a une série d'invincibilité à préserver

En 35 matches joués, le Barça n'a pas encore essuyé le moindre revers cette saison. Les Catalans ont parfois vacillé, mais ils ont toujours su préserver leur invincibilité. Il ne leur reste que trois matches à (bien) négocier pour terminer l'exercice sans le moindre faux-pas. Dans son histoire, l'équipe blaugrana n'a encore jamais réussi une telle prouesse. Il lui tient donc à cœur de réaliser cet accomplissement cette année. Ca embellirait encore plus une campagne marquée par la conquête d'un doublé Championnat-Coupe. Bien sûr, les Madrilènes ne l'entendent guère de cette oreille et ils feront tout pour empêcher leurs rivaux d'imiter la performance des Invincibles d'Arsenal. Ils seront d'autant plus motivés qu'eux n'ont jamais réussi à boucler une saison sans la moindre défaite. Leur meilleur score c'est : un revers enregistré lors des saisons 1968/69 et 1988/89.

Prochain article:
Espagne - Giovani Lo Celso élu meilleure recrue de Liga par les internautes de Marca
Prochain article:
PSG, Neymar juge le tirage en Ligue des champions : "Manchester United ? J'aime jouer contre les grandes équipes"
Prochain article:
Mercato - La presse catalane annonce que Frenkie de Jong a choisi de rejoindre le PSG plutôt que le Barça
Prochain article:
PSG - Thiago Silva : "Julian Weigl et Idrissa Gueye ont les qualités pour jouer ici"
Prochain article:
Hernandez, Hudson-Odoi, James... Hasan Salihamidzic balaye l'actualité mercato du Bayern Munich
Fermer