Chelsea : Tuchel s'incline devant la qualité de Manchester City

Getty Images

Thomas Tuchel et Chelsea ont concédé leur première défaite de la saison ce samedi en Premier League face à une équipe de Manchester City extrêmement solide à Stamford Bridge.

"L'approche était très simple, si vous voulez jouer à ce niveau, vous avez besoin de tout. Vous avez besoin de la possession du ballon, de longs ballons, vous avez besoin de défendre, de gagner des ballons en transition, a réagi le technicien allemand après ce revers. Nous n'avons pas pu échapper à la pression.

"C'était une question de prise de décision, de vision, de performance individuelle pour être aussi imprécis dans nos prises de décision. Nous avons manqué de confiance pour changer de côté. C'est l'équipe la plus intensive du championnat dans le camp adverse. Pourtant, il n'y a que 10 joueurs et des moyens d'échapper à la pression mais pas pour nous aujourd'hui. Nous n'étions pas à notre meilleur niveau. C'est aussi simple que cela. On ne peut pas s'attendre à un résultat.

"Nous avons joué avec la mentalité que nous avions quelque chose à perdre mais il n'y avait rien à perdre ici. Nous avons eu une bonne réaction, nous avons pris beaucoup de risques et j'ai finalement eu le sentiment que c'est la mentalité dont vous avez besoin dès le début. Que vous prenez des risques et que vous acceptez les risques. Ce n'était pas le cas aujourd'hui, ils nous ont fait sous-performer et ils ont mérité de gagner."

L'article continue ci-dessous

L'ancien coach du PSG a écarté la question relative à la responsabilité de Romelu Lukaku, bien pris par la défense des Citizens. "Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler du duel de Romelu aujourd'hui. Lorsque nous avons atteint Romelu, l'attaque était déjà à moitié terminée car il n'y avait pas assez de monde, pas assez de confiance et de connexion. C'était donc un problème d'équipe, pas un problème individuel", a balayé Tuchel.

Lequel ne pense pas que son équipe ait manqué de poids offensif. "Nous pouvons débattre sans fin et nous n'aurons jamais les réponses. Nous avons opté pour le 5-3-2. Je ne pense pas que ce soit une question de structure contre City, c'est une question d'espaces et d'adaptation aux espaces de l'adversaire", a-t-il poursuivi.

"Nous avons essayé et nous n'avons pas été capables d'avoir des connexions frontales dans la construction. Nous sommes dans le même bateau. Nous gagnons ensemble et je me poserai aussi la question. Était-ce la bonne forme ? Mais je ne pense pas que la forme soit déterminante pour le résultat."