Carlo Ancelotti aurait refusé le poste de sélectionneur de l'Italie

Commentaires()
L'ancien entraîneur du Bayern Munich aurait refusé l'offre de la Fédération italienne, d'après les informations de la chaîne locale Mediaset.

La semaine dernière, le Corriere dello Sport révélait une rencontre entre Carlo Ancelotti et les dirigeants de la Fédération italienne (FIGC), Roberto Fabbricini et Alessandro Costacurta, dans un hôtel de Rome. Le technicien de 58 ans, libre depuis son départ du Bayern Munich, se serait vu proposer un contrat de deux ans.

Une offre inférieure à ce qu'il touchait au Bayern Munich, et qu'il aurait refusée selon la chaîne italienne Mediaset qui annonce ce dimanche que l'ancien entraîneur du Paris Saint-Germain ne sera pas le successeur de Gian Piero Ventura, l'interimaire depuis l'échec de l'Italie lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

La même source précise que Carlo Ancelotti a appelé Alessandro Costacurta, vice-commissaire de la FIGC, afin de l'informer de sa décision. Désormais, l'entraîneur du Zenith Saint-Pétersbourg Roberto Mancini serait le favori pour devenir le prochain sélectionneur de l'Italie.

L'article continue ci-dessous

"Ce n'est pas seulement à moi de décider..."

Après le départ d'Arsène Wenger du côté d'Arsenal, Carlo Ancelotti s'était confié publiquement sur son avenir, évoquant les Gunners notamment : "Si leur plan m'implique, alors je suis content d'un point de vue professionnel, mais pour l'instant il n'y a rien d'autre. Mon avenir dépend des chances et des projets qui me seront présentés, ce n'est pas seulement à moi de décider."

L'ancien gardien de but d'Arsenal David Seaman avait avancé le nom d'Ancelotti pour prendre le poste, mettant en avant l'expérience de l'Italien. Seaman estime que le club a besoin d'un technicien autoritaire pour prendre les choses en main. "Idéalement pour moi, il faut un manager très expérimenté avec beaucoup d'envergure, quelqu'un comme Ancelotti, a déclaré Seaman à ESPN FC. Il a déjà été dans de grands clubs, il sait ce qu'il veut de son équipe et il saura aussi quel genre de joueur il veut."

Ces derniers jours, plusieurs noms ont circulé, à commencer par Luis Enrique qui serait, selon la presse britannique, le favori pour succéder à Arsène Wenger. Leonardo Jardim et Patrick Vieira seraient également sur la short-list du club londonien.

Fermer