Marquinhos, Caillot… Les réactions après PSG-Reims (0-2)

Commentaires()
Getty
Contre toute attente, le PSG est tombé face à Reims (0-2). Après le match, la désillusion des Parisiens contrastait avec le bonheur des Champenois.

Déjà battu par Rennes en début de saison, le PSG s’est de nouveau incliné ce mercredi en Ligue 1. L’équipe de Tuchel est tombée sur ses terres face au Stade de Reims (0-2). Après cette inattendue contre-performance, les joueurs de la capitale n’ont pas cherché à fuir leurs responsabilités, reconnaissant qu’ils sont passés à côté de leur sujet. Le camp rémois se félicitait pour sa part de l’énorme coup réalisé.

Tuchel : "La défaite est méritée"

Thomas Tuchel (coach du PSG sur Canal+) : "On a perdu logiquement parce que Reims a été plus proche de sa forme optimale que nous. Je suis déçu de notre performance. Au début, c'était bien, mais au fil des minutes, on a perdu notre qualité et on a baissé mentalement. Nous sommes capables de faire mieux, c'est sûr. Des joueurs ont failli ? Nous sommes toujours ensemble et nous restons unis dans la défaite. Jouer au Parc avec le maillot parisien c'est toujours spécial, et c'est vrai que la performance est insuffisante. (…) Le turnover ? Je ne regrette rien. Car je dois gérer mon équipe, on manque de joueurs et on ne peut pas trop utiliser quelques-uns. C'est plus facile d'analyser après coup. On doit prendre des décisions et je les ai faites. Maintenant, ce sont les conséquences, mais je ne pense pas qu'on a perdu car on a trop changé de joueurs. C'est plus dû à la manière dont on a joué."

Jean-Pierre Caillot (président de Reims) : "Déjà, c'est bien de parler de l'exploit de Reims. Les autres années on nous expliquait que ce sont les autres qui n'étaient pas en forme. Ça fait quand même 44 matches que ce n'est pas arrivé et il ne faut surtout pas minimiser cette performance. Evidemment, il manque des joueurs à Paris, mais regardons les budgets et les effectifs. Je suis très fier de Reims. Les supporters peuvent l'être aussi. On est venu jouer au foot, on n'a peut-être pas leurs qualités, mais on a joué avec notre coeur. Et même lors des derniers moments où cela a chauffé on a remis le pied sur le ballon. On a fait de bons enchainements. Reims a donné vraiment une bonne image du football".

L'article continue ci-dessous

Nathanaël Mbuku (attaquant de Reims) : "C'est incroyable vraiment. On a joué ensemble. On n'a pas baissé les bras. Et ça nous a souri. (...) Ce que ça fait de jouer au Parc ? Plutôt bien. J'étais bien et à l'aise. On a essayé de jouer au football, comme d'habitude. Je l'ai préparé au mieux. Si je mesure le chemin parcouru ? Tout passe par le travail, je n'ai pas baissé les bras. J'ai bossé et bossé. Si je monte en puissance ? C'est à vous de me le dire. (...) On a battu le PSG, mais ce n'est qu'un match. On ne va pas en rester là. On a déjà l'objectif de gagner samedi prochain contre Dijon. Après, on verra. Mais c'est merveilleux de gagner au Parc."

Boulaye Dia (attaquant de Reims sur Canal+) : "On a fait preuve d'une bonne solidarité comme à notre habitude. Un bon esprit d'équipe. Ce sont nos valeurs depuis plusieurs années. On s'y accroche. C'est formidable. On sait ce qu'on peut faire et ce qu'on a à faire. Et ça prouve qu'on peut réaliser des résultats comme celui de ce (mercredi) soir. Mon but ressemble à celui de Neymar ? Un petit peu. On ne peut pas comparer. Le plus important c'est la victoire, c'est pour bien clôturer la belle soirée."

Propos recueillis par Benjamin Quarez au Parc des Princes

Fermer