News Résultats en direct
Ligue 1

Bordeaux - Aurélien Tchouaméni : "J’ai été sollicité par beaucoup de grands clubs"

19:12 UTC+2 16/08/2018
Tchouameni
Courtisé par de grands clubs européens, le jeune milieu de terrain âgé de 18 ans et formé à Bordeaux, a préféré rester et s'imposer en Gironde.

Passé professionnel en novembre 2017, Aurélien Tchouaméni est considéré comme l'une des plus belles promesses émanant du centre de formation des Girondins de Bordeaux, au même titre que ses deux coéquipiers Zaydou Youssouf et Jules Koundé, régulièrement alignés par Gustavo Poyet ces dernières semaines, et notamment lors des rencontres de Ligue Europa.

Belle surprise du début de saison des Girondins de Bordeaux, le jeune milieu de terrain a toutefois été contraint de patienter avant de pouvoir prétendre à une place dans l'équipe du récent 6ème de Ligue 1, ce qui ne l'a pas empêché d'être dans le viseur d'écuries européennes de prestige, qui s'étaient renseignées à son sujet. Forcément flatteur à cet âge, mais pas assez pour perdre de vue sa ligne directrice, selon lui. 

"Si j’étais parti cet été, il y aurait eu un sentiment d’inachevé"

"J’ai été sollicité par beaucoup de grands clubs qui ne comprenaient pas pourquoi je ne jouais pas plus", a-t-il expliqué au quotidien L’Équipe, avant de revenir sur les intérêts de la Juventus et du Milan AC. "Ça dépend de l’éducation. Avec mon père, on s’est posés autour d’une table, on a bien réfléchi et on a choisi la meilleure solution. Quand de grands clubs s’intéressent à toi, c’est flatteur. Mais j’ai quasiment fait toutes mes classes à Bordeaux. Je voulais prouver que je pouvais jouer ici, en équipe première. Si j’étais parti cet été, il y aurait eu un sentiment d’inachevé", a ensuite ajouté le numéro 17. 

Resté à Bordeaux, Aurélien Tchouaméni aura donc tout le temps de s'épanouir au sein de son club formateur, avant de, pourquoi pas, rejoindre un club d'un niveau supérieur. Néanmoins, à seulement 18 ans, le choix de la stabilité apparaît comme particulièrement judicieux, d'autant que le projet bordelais pourrait faire entrer le club dans une autre dimension ces prochaines années, et y injecter des pépites du centre de formation ne serait donc pas de trop...