Blanc : "La France n'est pas favorite du Mondial"

Commentaires()
Gettyimages
L'ancien sélectionneur tricolore, Laurent Blanc, ne place pas la France parmi les principaux candidats au trône mondial, l'été prochain en Russie.

Vice-champion d'Europe et neuvième au dernier classement FIFA, la France serait, d'après plusieurs observateurs, l'une des sélections les mieux placées pour aller chercher le titre planétaire l'été prochain. D'aucuns placent même la bande à Didier Deschamps au même niveau que le Brésil et l'Allemagne, les deux grands favoris de l'épreuve.

Classement FIFA : La France neuvième

Il y a ceux qui enthousiastes, et il y a aussi ceux qui sont prudents, voire circonspects. Dans cette catégorie-là se trouve notamment un ancien sélectionneur, en la personne de Laurent Blanc. Celui qui a dirigé les Tricolores entre 2010 et 2012 estime qu'il y a des équipes qui sont mieux placées que la France pour monter sur le toit du monde en juillet prochain. "Favoris ? Je n’irai pas jusque-là (…) Il y a des équipes qui ont la certitude d’être favoris du Mondial. Je pense notamment à l’Espagne, à l’Allemagne, au Brésil. La France est juste derrière, a déclaré le Cévénol dans un entretien à La Provence. Avec un brin de réussite, avec le tirage qui ne s’est déjà pas trop mal passé... Et avec le travail, bien sûr, on peut faire quelque chose de grand".

L'ex-coach du PSG attend donc la vérité du terrain pour juger et commencer à s'enflammer. Néanmoins, il reconnait que le potentiel dont jouit la sélection tricolore permet de rêver en une grande conquête. "Regardez les joueurs qui composent cette équipe-là. Ce sont surtout les étrangers qui nous en parlent. Les gens commencent à nous prendre en considération, de nouveau. Ils prennent au sérieux, très au sérieux l’équipe de France. C’est bon signe je pense", a-t-il conclu.

Prochain article:
Barça-Levante 3-0, avec un Dembelé de gala, le Barça renverse Levante
Prochain article:
Les regrets de Cassano : "J'aurais pu avoir le niveau de Messi"
Prochain article:
RUMEUR, le Barça vise Carlos Vela cet hiver
Prochain article:
Le Mondial 2022 avec 48 équipes ?
Prochain article:
Manchester United, Pogba : "Les choses sont plus faciles pour tout le monde"
Fermer