Besiktas-Lyon - Sécurité renforcée et déplacement en petit comité pour l'OL à Istanbul

Commentaires()
Gettyimages
Une semaine après les incidents du match aller et ceux de Furiani, l'OL a pris l'avion direction Istanbul ce mercredi matin en petit comité.

L'Olympique Lyonnais a pris la direction d'Istanbul, en avion, ce mercredi matin vers 10 heures. Les 22 joueurs convoqués par Bruno Genesio étaient présents. En revanche, excepté les joueurs, le staff technique et le président Jean-Michel Aulas, ils n'étaient qu'une poignée de salariés du secteur administratif du club à se rendre à l'aéroport pour prendre le départ. Un effectif réduit par rapport à d'habitude, qui répond à la nécessité de renforcer la sécurité une semaine après les incidents du match aller et ceux de Furiani, dimanche dernier.

Lacazette et Tolisso de retour dans le groupe

Sur les conseils du Ministère des affaires étrangères, l'Olympique Lyonnais a décidé de n'emmener aucun partenaire, aucun sponsor et supporters. Le nombre d'agents chargés d'encadrer l'équipe sera plus important qu'à l'accoutumée et l'UEFA, avec laquelle le club est en contacts réguliers, a également fait le nécessaire pour qu'il y ait plus de "security officers" afin d'encadrer l'arrivée et le déplacement des joueurs en Turquie. Les joueurs, justement, se rendront en car à la Vodafone Arena entre 2 heures et 1 heure 30 avant le coup d'envoi.

En interne, on assure que le club rhodanien a sollicité l'ambassade française, à Istanbul où les hommes de Bruno Genesio s'étaient déjà rendus mi-juillet, en plein coup d'État. Par ailleurs, une source en Turquie nous a confié que la sécurité "est déjà placée à son niveau maximum" depuis les attentats survenus en décembre dernier après un match face à Bursaspor (2-1). 2000 personnes chargées d'assurer la sécurité des joueurs devraient donc être dépéchées dans et aux abords du stade jeudi pour ce quart de finale retour de la Ligue Europa.

Fermer