Bayern-PSG (2-3) – L'immense joie de Mbappé

Kylian Mbappé Bayern PSG
Getty Images
A l’issue de la rencontre, c'était la joie dans le camp parisien même si les joueurs savent qu'il faudra réaliser un nouvel exploit au retour.

Kylian Mbappé, attaquant du PSG et homme du match  au micro de RMC Sport :

« C'est une super performance collective avant tout, j'ai profité du travail de tout le monde. Après on est qu'à la mi-temps d'une grosse confrontation. On a souffert, mais on a souffert en équipe, on n'a pas à rougir de notre performance. On a été solides, et on a su leur faire mal sur nos temps forts. On attaquera le retour avec la même détermination.

Comme j'avais dit à Barcelone, j'aime ce genre de matchs. Ça ne m'a pas toujours souri, mais je ne suis pas là pour me cacher, j'aime jouer ce genre de matches et être décisif. Le coach voulait que je ferme les lignes de passes sur Kimmich avec Ney et que je prenne la profondeur pour étirer le bloc du Bayern et leur faire faire des courses car ils n'aiment pas ça. Ça a bien marché aujourd'hui.

L'article continue ci-dessous

Le retour ? Pour commencer il faut bien jouer à Strasbourg ce week-end, et après il faudra attaquer avec confiance, même si ça reste une grande équipe en face. C'est la Ligue des champions, il n'y a que des grandes équipes. »

Colin Dagba, défenseur du PSG, au micro de RMC Sport :

« Venir gagner ici est toujours compliqué, on a été solidaire même après la sortie de Marquinhos, on a été chercher le troisième but, ça montre la force du collectif. Le coach a montré les choses qui n’allaient pas à la mi-temps, ça a payé en seconde mi-temps avec un bon bloc défensif. Navas nous fait beaucoup de bien, il faut aussi faire le taf. Il va falloir rester concentré au retour, le collectif paiera au match retour. »

Julian Draxler, milieu du PSG, au micro de RMC Sport :

« Je crois que le résultat est très bien pour nous, ce n'est pas facile de gagner ici. On a souffert aujourd'hui mais tout le monde a couru, on a vu la qualité adverse. On est très contents, mais ce n'était que le premier match alors on va continuer à travailler. Je suis heureux d'avoir joué 90 minutes dans mon pays, mais le plus important c'est la victoire, je rentre à Paris avec le sourire.

Le retour ? Ça va être très difficile encore. A chaud, c'est difficile d'en parler. On est K.-O., on va rentrer à Paris, analyser tout ça calmement, et préparer un plan. »

Fermer