Bayern Munich - Lothar Matthäus s'en prend de nouveau aux joueurs

Commentaires
Habitué à donner son avis le plus souvent sans filtre, Lothar Matthäus s'est de nouveau montré très critiqué à l'égard des Bavarois, ce mercredi.

Quelques jours après avoir critiqué de manière assez incisive les joueurs du Bayern Munich, sixièmes de Bundesliga et à quatre longueurs du Borussia Dortmund de Lucien Favre, l'ancien international allemand Lothar Matthäus a remis ça, ce mercredi. 

En effet, alors que certains joueurs ne cacheraient plus leur mécontentement face aux méthodes du nouvel entraîneur Niko Kovac, arrivé cet été après une expérience du côté de l'Eintracht Francfort, le Ballon d'or 1990 estime que ces derniers s'étaient vraisemblablement habitués à un traitement faveur bien trop indulgent sous les ordres de l'ancien technicien Jupp Heynckes. 

L'article continue ci-dessous

"Ils veulent faire payer à Kovac de ne pas être trop câlin comme l'a été Jupp Heynckes"

"Les joueurs sont beaucoup trop individualistes. Certains ne pensent qu'à leur petite personne, comme James et Lewandowski, ou même Robben et Ribéry. Le premier se plaint de ne pas assez jouer, le deuxième de ne pas recevoir de bons ballons, les deux autres se plaignent d'être des remplaçants et passent leur temps à pester contre les journalistes. Ils veulent faire payer à Kovac de ne pas être trop câlin comme l'a été Jupp Heynckes auparavant", a ainsi pesté Lothar Matthäus dans le quotidien suisse Blick, avec son franc parler habituel, égratignant certains joueurs. 

Niko Kovac Bayern Munich Bundesliga 28092018

Un comportement qui n'est décidément pas vraiment du goût de l'ancien international allemand, jamais avare de recadrages effectués dans les médias, lui qui était déjà monté au créneau lundi, dans des propos accordés à Sky Sport. "Les joueurs doivent descendre de leur socle et assumer qu'ils doivent être au service du club. Le Bayern Munich est un club de classe mondiale et les joueurs doivent être satisfaits de jouer pour une telle équipe"

Prochain article:
Équipe de France Espoirs - France-Slovénie 1-1, les Bleuets manquent la passe de dix
Prochain article:
Deux mois après avoir vendu Yerry Mina et Marlon Santos, le Barça cherche un défenseur central
Prochain article:
Paul Scholes : "Alexis Sanchez n'était pas le joueur dont Manchester United avait besoin"
Prochain article:
Naples - Ayant confiance en Ancelotti, le président ne craint pas l'attaque du PSG
Prochain article:
Brésil, Neymar évoque son positionnement et se définit comme "un créateur de jeu"
Fermer