Bayern Munich, Arjen Robben ne veut pas qu'on lui parle d'âge : "34 ans ce n'est pas trop vieux, c'est juste être bon ou mauvais"

Commentaires()
Getty
Le Bayern Munich n'est pas en grande forme cette saison, mais Arjen Robben ne veut pas parler des carences individuelles.

"Moi, on ne me parle pas d'âge", disait Kylian Mbappé dans l'Intérieur Sport consacré à son ascension au moment de justifier son manque de temps de jeu à l'AS Monaco. Si parfois, le prétexte de l'âge est utilisé pour calmer les jeunes, il est aussi souvent préjudiciable aux joueurs ayant la trentaine passée. C'est le cas d'Arjen Robben, âgé de 34 ans, et encore titulaire dans un grand club européen.

Si son corps lui a joué des mauvais tours certaines saisons, Arjen Robben n'en reste pas moins toujours un joueur de très haut niveau. Dans un entretien accordé à Kicker, il a déploré d'être jugé en fonction de son âge plutôt que de son niveau : "Trente-quatre, ce n'est pas trop vieux, on a une personnalité et un avis, il n'y a pas de joueurs trop vieux, il n'y a que des bons ou des mauvais".

L'article continue ci-dessous

Robben défend Kovac

Niko Kovac Bayern Munchen

Alors que les Bavarois sont fortement critiqués, et notamment Niko Kovac, en ce début de saison pour leurs résultats en demi-teinte en Bundesliga, Arjen Robben a pris la défense du néo-entraîneur du Bayern Munich : "Il est ambitieux et c'est un gagnant. Il cherche des moyens de nous faire jouer encore mieux au football. Nous n'avons pas à beaucoup changer".

L'international néerlandais ne voit pas d'un mauvais oeil le retour au meilleur niveau du football allemand du Borussia Dortmund, leader de Bundesliga : "Je pense que c'est une bonne chose de voir le classement à présent. C'est ce que tout le monde voulait. Il y a quelques années, on disait que tout était si ennuyeux avec le Bayern, mais je ne suis pas inquiet".

"Ce n'est pas parce que tu gagnes que tout va bien. De la même manière, cela ne signifie pas que certaines choses ne vont pas se dérouler comme prévu. Je suis sûr que tout est dans les petits détails. Nous devons jouer avec passion, déplacer mieux le ballon, ramener l'élément surprise et recommencer à dominer l'adversaire", a conclu l'ailier néerlandais de 34 ans.
 

Prochain article:
Arsenal, Laurent Koscielny soutient Hector Bellerin : "Revient plus fort qu'avant"
Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Prochain article:
Allianz Cup - SL Benfica - FC Porto (1-3) : Brahimi et Marega permettent aux Dragons de voler vers la finale
Prochain article:
Real Madrid - Benzema évite le scalpel, le Français ne se fera pas opérer
Fermer