Bayern, Muller : "Ancelotti n'était pas un bouc émissaire"

Commentaires()
Getty Images
L'attaquant du Bayern, Thomas Muller, n'est pas d'accord avec ceux qui disent que Carlo Ancelotti a payé pour les autres en se faisant virer du club.

Suite à une succession de mauvais résultats, Carlo Ancelotti a dû abandonner le mois dernier son tablier d'entraineur du Bayern. Une mise à l'écart qui paraissait inévitable. "Il Mister" ne contrôlait plus rien à Munich et, d'après la presse allemande, le vestiaire se serait rebellé et a provoqué son limogeage.

Muller tacle Carlo Ancelotti

Aucun des cadres de l'équipe ne s'était encore exprimé sur le sujet. Ce mercredi, Thomas Muller l'a fait. L'attaquant international allemand valide la thèse d'une rupture avec le coach, même s'il estime que les joueurs ont leur part de responsabilité dans cette mauvaise passe. "La grande partie de la crise a été provoquée par l'équipe qui était sur le terrain et qui ne s'est pas comportée comme elle devait le faire. Mais, on doit être réalistes à propos de ça, et ne pas se dire qu'Ancelotti était un bouc émissaire". 

Avec le retour de Jupp Heynckes à la barre de l'équipe, le club bavarois et tous ses représentants retrouvent la confiance et l'optimisme. Même s'il est aussi content de ce choix, Muller appelle cependant tout le monde à ne pas s'enflammer. "Nous devrions être très prudents avec les points d'exclamations, car ça peut se retourner contre nous. On ne va pas subitement jouer un football d'une autre galaxie et il y aura bien sûr encore des matches où les gens vont encore être critiques envers nous". 

Fermer