Barcelone, les clubs catalans peuvent-ils vraiment quitter la Liga en cas d’indépendance ?

Commentaires()
Getty Images
La Catalogne souhaite obtenir son indépendance dimanche. Les clubs catalans pourraient alors devoir se trouver un autre championnat.

Dimanche se tiendra un référendum sur l’autodétermination de la Catalogne. Un vote jugé illégal par le gouvernement de Madrid et le Premier ministre Mariano Rajoy. Toutefois, les indépendantistes catalans n’abandonnent pas l’idée de gagner leur liberté en passant par les urnes. Une éventualité qui laisse planer de nombreux doutes sur l’avenir des clubs catalans dans le sport espagnol. Ainsi, le FC Barcelone, l’Espanyol ou encore Gérone peuvent-ils vraiment se soustraire aux ligues professionnelles de football en Espagne ?

Cristiano Ronaldo proche d'un record d'inefficacité en Liga

Selon Gérard Figueras, Secrétaire général au sport de la Généralité de Catalogne, les clubs de la région auront le droit de choisir à quel pays ils souhaitent se rattacher sur le plan sportif. "Dans le cas de l'indépendance, les équipes catalanes de la Liga devront décider où ils veulent jouer : dans la ligue espagnole ou dans un pays voisin comme l'Italie, la France ou l’Angleterre",  affirme Figueras.

"S'ils obtiennent cela, ils ne pourront pas jouer dans la Liga espagnole"

Dans le cas contraire, Gerard Figueras prend également comme exemples "les cas des nombreux clubs andorrans qui ont rallié le sport espagnol mais aussi l’AS Monaco qui évolue en Ligue 1 ou les clubs gallois (Swansea, Cardiff) qui disputent la Premier League". De son côté, Javier Tebas, président de la Ligue espagnole de football, ne souhaite pas faire un service "à la carte".

Si l’indépendance de la Catalogne est officiellement reconnue, les clubs locaux ne seraient alors plus affiliés au sport espagnol. "Les choses doivent être clairement définies. Il n'est pas facile d'avoir un accord et d'étudier la législation espagnole, mais s'ils (les clubs catalans) obtiennent cela, ils ne pourront pas jouer dans la Liga espagnole"  confirme le président de la Ligue espagnole. Javier Tebas précise toutefois qu’il espère "que cela ne se réalise pas".

Camp Nou Barcelona Catalan flags

L'article continue ci-dessous

Alors quel avenir pour le FC Barcelone ? Officiellement, le club ne prend pas parti mais affirme vouloir respecter et suivre l’opinion du peuple catalan. "Le FC Barcelone, dans le respect de ses nombreux membres, continuera à soutenir la volonté de la majorité des populations catalanes et le fera dans un contexte civil, manière pacifique et exemplaire", a écrit le Barça dans un communiqué.

Le défenseur Gérard Piqué s'est dit favorable au référendum sur l'indépendance de la Catalogne qui doit se tenir dimanche et invite les Catalans à voter. "À partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche, nous nous exprimerons pacifiquement. Ne leur donnons aucune excuse. C'est ce qu'ils veulent. Et chantons haut et fort. Nous voterons" , a tweeté Piqué.

Le FC Barcelone a été sanctionné à plusieurs reprises par l’UEFA pour le déploiement de drapeaux indépendantistes dans les tribunes du Camp Nou. Alors que le référendum attire l’attention de toute l’Espagne, le FC Barcelone affiche une grande forme depuis le début de la saison. Les hommes d’Ernesto Valverde caracollent en tête de la Liga, avec six victoires en autant de rencontres.

Fermer