Barcelone - La greffe d'Éric Abidal était "conforme à la loi" selon les autorités espagnoles

Commentaires()
Getty Images
Pour l'organisation espagnole en charge du don d'organes, il n'y a aucune anomalie concernant la greffe de foie effectuée pour Abidal en 2012.

Début juillet, l'affaire avait grand bruit en Espagne mais également en Europe. Selon le journal El Confidencial, le foie dont avait bénéficé Eric Abidal il y a six ans aurait été acheté illégalement par Sandro Rosell, alors président du FC Barcelone. Ces révélations faisaient suite à des écoutes judiciaires du dirigeant, jugé aussi pour de la fraude fiscale récemment avec près de 230 000 euros non déclarés.

Touché par ces allégations, l'ancien défenseur international français avait demandé du respect vis-à-vis de sa situation personnelle. Pourtant, d'après l'organisation espagnole en charge du don d'organes (ONT), qui a hérité de l'affaire concernant ce sujet épineux, cette greffe était bien "conforme à la loi".

L'article continue ci-dessous

Abidal Rosell

L'institution a déclaré avoir "examiné toutes les étapes du processus (...) d'un point de vue clinique et sanitaire." Les résultats de l'enquête ne permettent en aucun cas d'affirmer que ce foie a été acheté illégalement par l'ancienne direction des Blaugrana.

Nommé secrétaire technique du club catalan il y a quelques semaines, l'ancien joueur de Lille et de Lyon est très investi dans sa nouvelle mission, à savoir le recrutement. Il était présent aux conférences de presse de présentation d'Arthur Melo et de Clément Lenglet.

Fermer