News Résultats en direct
Barcelone

Barça - Ousmane Dembélé commence à faire craquer Eric Abidal

10:09 UTC+2 24/08/2019
Dembélé Barcelona Levante LaLiga
Le directeur sportif du Barça a été contraint de hausser le ton avec son compatriote, encore une fois coupable d’un manque de professionnalisme.

Il devait être le remplaçant de Neymar, le D d’une hypothétique MSD qui n’aura finalement jamais vu le jour, un joueur appelé à marquer l’histoire du FC Barcelone… Et pourtant, deux ans après son arrivée en provenance du Borussia Dortmund, Ousmane Dembélé n’a pour l’instant convaincu personne en Catalogne. Souvent blessé et trop peu décisif lorsqu’il n’est pas à l’infirmerie, le Tricolore commence même à agacer en interne.

À Rennes alors qu’il devait être à Barcelone

En cause : son manque de professionnalisme. Touché lors de la défaite de son équipe à Bilbao (0-1) la semaine passée, Dembélé pensait souffrir de crampes et avait donc pris l’avion dès le lendemain pour aller voir sa famille en France, du côté de Rennes. Problème, le champion du monde avait également rendez-vous à Barcelone pour passer des tests médicaux. Un petit passage au pays qui pourrait lui valoir une belle sanction

Car, comme nous vous l’expliquions récemment, l’ancien Rennais ne souffrait pas de crampes, mais bien d’une véritable blessure à la cuisse gauche, laquelle l’éloignera des terrains pour les cinq prochaines semaines. Si Dembélé avait privilégié les examens médicaux à son aller-retour en France, il aurait pu en être averti au préalable et éviter cette situation complexe, qui a provoqué la colère de ses dirigeants…

L’avenir de Dembélé au Barça menacé ?

De retour à Barcelone, l’agent de Dembélé a rapidement été convoqué par le directeur sportif, Eric Abidal, pour faire le point. Et, selon les informations de Radio Catalunya, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a fait bien plus que hausser le ton ! Un véritable sermon était au programme, avec menace de transfert vers un autre club si le comportement du joueur ne s’améliorait pas dès cette saison…

Dembélé semble donc prévenu. Il n’aura désormais plus le droit à l’erreur. Que ce soit sur le terrain - avec le souvenir de son match médiocre face à Bilbao (0-1) - ou en dehors. D’autant plus que ses dirigeants ont jusqu’au 2 septembre pour le menacer avec un éventuel échange pour Neymar… Il ne s’agit d’un secret pour personne, le PSG serait très intéressé à l’idée de rapatrier le Français, mais lui ne l’est pas.