Barça - Leboeuf sur Suarez : "Ce gars m'horripile, je ne le supporte pas"

Commentaires()
Réputé pour son mauvais caractère, Luis Suarez ne laisse pas insensible. Dernier en date à s'emporter contre l'Urugayen ? Un certain Frank Leboeuf.

Auteur de 25 buts toutes compétitions confondues cette saison sous les couleurs du FC Barcelone, Luis Suarez est tout simplement le joueur le plus prolifique derrière Lionel Messi dans l'effectif d'Ernesto Valverde. Redoutable face aux cages, l'Uruguayen n'a toutefois pas été en mesure d'éviter le naufrage des siens face à Liverpool mardi soir, en demi-finale retour de Ligue des Champions (4-0), un club dans lequel il avait d'ailleurs brillé par le passé. 

Resté muet face à la bonne défense des Anglais, Luis Suarez, frustré, a de nouveau montré un visage qui a de quoi agacer, voire énerver même, nétant jamais le dernier à donner des coups par derrière ainsi qu'à user de tous les stratagèmes à sa disposition pour mettre le feu aux poudres. Une façon pour le buteur de rentrer dans son match, qui lui vaut néanmoins de nombreuses critiques, et ce depuis ses débuts, aussi bien en club qu'en sélection. 

"Je n'ai aucun respect pour un joueur comme ça"

Dernier en date à y aller de sa critique à l'encontre de l'attaquant ? Un certain Frank Leboeuf, sur les ondes de la radio RMC. "J'aime beaucoup le club de Barcelone, mais j'étais content qu'ils ne soient pas en finale, pour ce mec-là. Je n'ai aucun respect pour un joueur comme ça. Oui, il a les qualités footballistiques et il a fait une belle carrière, mais c'est un tricheur et une pleureuse. Je ne supporte pas ce genre de joueur sur un terrain de football", a d'abord déclaré le Français. 

Luis Suarez Barcelona Liverpool

"C'est quelqu'un qui montre le mauvais exemple aux jeunes. (...) Ce gars m'horripile, je ne le supporte pas. Je pense que si je jouais encore au football, je ne finis pas le match (en jouant contre lui). Et je pense que je fais tout pour qu'il ne finisse pas le match non plus", a ensuite ajouté le Champion du Monde 1998, qui ne porte visiblement pas Luis Suarez dans son coeur. Un de plus sur la liste déjà très longue des opposants au joueur de 32 ans. 

Fermer