News Résultats en direct
Coupe du monde

Ballack : "Neuer ? Une situation très délicate"

16:44 UTC+2 28/05/2018
Michael Ballack 12012017
L'ancien capitaine de la Mannschaft s'est confié à Goal pour évoquer le cas de Manuel Neuer. Pour lui, le sujet est forcément épineux.

L'Allemagne s'apprête à attaquer la défense de son titre de champion du monde avec un gardien qui suscite beaucoup d'interrogations. Manuel Neuer va s'envoler pour la Russie, alors qu'il n'a plus disputé le moindre match depuis le mois de septembre dernier. Ce n'est pas commun et le débat concernant sa capacité à être à la hauteur des attentes est omniprésent outre-Rhin. 

Beaucoup d'anciennes gloires du football allemand ont donné leur avis à propos du portier bavarois. C'est le cas notamment de Michael Ballack, international à 98 reprises et qui fut capitaine lors d'édition 2006 du Mondial joué à domicile. Il s'est exprimé en exclusivité pour le Goal britannique. Pour lui, Neuer est inévitablement un cas à part et il est traité comme tel. "Je pense que c'est une situation très délicate et très particulière. Neuer est le meilleur gardien au monde, et il a ce statut spécial grâce à ça. Si c'était quelqu'un d'autre, il ne serait même pas dans le groupe. Mais le coach et le staff technique croient en lui. Ils ont une bonne relation", a-t-il déclaré.

Ballack estime aussi que le poste qu'occupe Neuer invite à tempérer les inquiétudes, même s'il n'existe pour l'instant aucune garantie par rapport au rendement qu'il pourrait afficher: "Il a dit qu'il ne ressentait pas de douleur et il s'entraîne. Pour un gardien de but, la situation (de ne pas jouer pendant si longtemps) est un peu différente de ce qu'elle serait si c'était un joueur de champ". 

La semaine dernière, et après une discussion avec l'intéressé, le sélectionneur Joachim Low a confirmé Neuer dans sa liste des 23, et assuré aussi qu'il serait son choix prioritaire à ce poste si crucial. Tout en reconnaissant que ce n'est peut-être pas prudent, Ballack veut croire que cette décision est la bonne : "Il n'a encore joué aucun match avant la Coupe du Monde. Bien sûr, c'est un risque de le prendre mais nous avons des gens qui prennent la responsabilité de ce choix. L'entraîneur, bien sûr, doit croire en lui et en l'équipe car les joueurs doivent toujours croire en leur gardien de but. Je pense que la confiance est là et quand ils le verront à l'entraînement, ils sauront".