Avec sa nouvelle folie dépensière, le Real Madrid envoie un message à toute l'Europe

Eden Hazard Luka Jovic Real Madrid
Getty/Goal
Après une saison blanche et avec Zidane aux manettes, le Real vient d'entamer une révolution spectaculaire. Et qui fait déjà trembler la concurrence.

Le coach du Real Madrid, Zinédine Zidane, était impatient de terminer la saison dernière. Maintenant, il a hâte que la nouvelle campagne commence. Un peu plus de deux semaines après que Liverpool leur ait succédé en tant que champion d'Europe, les Blancos ont déjà finalisé les transferts de cinq joueurs, pour un total de 315 millions d'euros.

L'arrivée d'Eden Hazard a évidemment généré le plus de gros titres.

Dix ans après que Zidane ait recommandé l’ancien ailier lillois au président du club, Florentino Perez, en tant que conseiller officieux, le Belge est enfin arrivé au Santiago Bernabeu, en provenance de Chelsea, pour un coût de 100 millions d’euros.

Malgré la belle forme de Karim Benzema au cours d'une saison plutôt compliquée pour Madrid, 70 millions d'euros supplémentaires ont été dépensés pour la vedette serbe Luka Jovic, qui vient de terminer une campagne prolifique à l'Eintracht Frankfurt. Et à toutes ces acquisitions, on peut rappeler que le Real a conclu un accord avec le Santos FC l'année dernière impliquant le très prometteur Rodrygo, qui achèvera son transfert de 45 millions d'euros dans la capitale espagnole cet été.

Le Brésilien n’a toujours que 18 ans et pourrait facilement être prêté mais il faut aussi se rappeler que son compatriote et attaquant de l'équipe, Vinicius Jr, a également dû passer la saison dernière par la Castilla. Après avoir fait ses preuves chez les jeunes, ce dernier a brillé avec l'équipe première et a été l’une des rares satisfactions de la campagne 2018-2019 du Real, juste avant qu'une blessure ne vienne le freiner dans son élan. Madrid espère donc que Rodrygo - qui évolue avec la Réserve au côté de Takefusa Kubo - aura un impact aussi instantané en Espagne et redynamisera une attaque aussi fatigante que prévisible.

A lire aussi - Les premiers mots d'Eden Hazard au Real Madrid

Le plus titré des clubs européens s'est aussi attelé à régler ses soucis en défense. Les dirigeants ont persuadé le capitaine du club, Sergio Ramos, de rejeter un projet lucratif en Chine. Une démarche qui a ravi les socios, et cela ne veut pas dire qu'ils ne préparent pas l'avenir, comme le souligne l'acquisition du polyvalent défenseur central Porto, Eder Militao.

Et, il était aussi urgent de préparer la succession de Marcelo. Le Brésilien a non seulement perdu son statut de meilleur arrière gauche du monde, mais aussi purement et simplement sa place de titulaire à Bernabeu au profit de Sergio Reguilon. En conséquence, Madrid a dépensé 48 millions d’euros sur l'arrière français de l'OL, Ferland Mendy. Très rapide, bon des deux pieds et ultra-offensif, il a été décrit comme "le Kylian Mbappé des arrières latéraux".

Real Madrid Top Summer Transfers PS

Avec tout cela à l'esprit, ce Real de Zidane, totalement rebâti, a de quoi faire vibrer tous les admirateurs du football offensif. Et, d'un autre côté, les Merengue sont en train d'inquiéter leurs rivaux, dont beaucoup n’ont pas bougé d'un pouce depuis l'entame du mercato estival.

Même Barcelone, qui a conclu un contrat de 75 M € avec Frenkie de Jong (Ajax) dès le mois de janvier dernier, a réduit la voilure et s'est montré dans l'incapacité d'assurer la venue de Matthijs De Ligt, l'autre pépite de l'équipe néerlandaise. De plus, les Blaugrana cherchent toujours en vain un remplaçant digne de ce nom au brillant mais vieillissant avant-centre uruguayen, Luis Suarez.

Cela étant dit, les Catalans pourraient encore réussir un gros coup en enrôlant Antoine Griezmann, la star tricolore et qui, un an après avoir contrarié les Blaugrana en rejetant publiquement un transfert à Camp Nou, est maintenant très intéressé par l'idée de s'engager avec les champions d'Espagne.

Ailleurs, Liverpool, nouveau champion d'Europe, ne devrait pas faire de démarches majeures en 2019, après s'être efforcé de résoudre ses problèmes défensifs la saison dernière avec des contrats mirobolants proposés à Virgil van Dijk et au gardien Alisson. Les finalistes malheureux de la C1, les Spurs de Tottenham, devraient, eux, au moins signer leur première recrue depuis janvier 2018, mais le montant d'argent mis à la disposition de Mauricio Pochettino cet été reste aussi incertain que son avenir dans le nord de Londres.

Les rivaux historiques d'Arsenal n’ont certainement pas beaucoup d’argent dans leurs caisses, tandis que la vente de Hazard a renfloué celles de Chelsea. Les Blues sont cependant toujours pénalisés par une interdiction de recruter, ce qui signifie que leur seul renfort pour le prochain exercice sera Christian Pulisic du Borussia Dortmund, acheté en janvier dernier.

L’Américain a d'ailleurs déjà été remplacé du côté de Signal Iduna Park, où l'on a assisté à une intense activité ces dernières semaines, avec la signature par le BVB de deux ailiers, en l'occurrence Thorgan Hazard et Julian Brandt, ainsi que l’arrière Nico Schulz - le tout pour environ 75M€.

Sans surprise, Dortmund a toujours été dépassé et supplanté par le club qui l'a battu pour le titre de champion de Bundesliga la saison dernière, le Bayern Munich, qui a déjà renforcé sa défense avec deux des champions du monde, Lucas Hernandez (80 M €) et Benjamin Pavard (30 M €). En revanche, des questions subsistent sur la force de l'attaque des Bavarois avec Robert Lewandowski comme seul avant-centre crédible.

Eder Militao Real Madrid

Manchester City, champion d'Angleterre et soutenu par Abou Dhabi, devrait encore une fois se montrer très dépensier pour tenter de transformer sa domination nationale en succès européen attendu depuis longtemps.

Les hommes de Pep Guardiola ont remporté le triplé domestique la saison dernière, mais cherchent à remplacer le capitaine Vincent Kompany, leur arrière droit (probablement Joao Cancelo de la Juventus) et se séparer de Fernandinho pour faire venir Rodri à la place. Cependant, comme Chelsea, ils font également l'objet d'une enquête de la part des autorités pour des infractions financières présumées - et pourraient faire face à une interdiction de la Ligue des champions à l'avenir.

La Juventus devrait également être occupée sur le marché des transferts. Comme City, les Bianconeri sont obsédés par la victoire en Ligue des Champions et avec un nouvel entraîneur en la personne de Maurizio Sarri, ils comptent tout faire pour propulser Cristiano Ronaldo à un autre titre européen.

Les Portugais ont déjà demandé à De Ligt de s’installer à Turin, alors que l’on pense également qu’il tente de persuader les anciens coéquipiers du Real, Marcelo et James Rodriguez, de le rejoindre à Turin. Paul Pogba est également un joueur sur lequel ils travaillent pour l'attirer dans le Piémont. Cependant, l’équipe en pole position pour le Français est - oui, vous l’avez deviné - reste le Real Madrid !

L'article continue ci-dessous

Paul Pogba Man Utd Real Madrid

La Pioche a hâte de faire ses valises. Manchester United devra alors lui chercher un remplaçant. Quelles sont les intentions des Red Devils sur le marché des transferts ? Jusque-là, seul le jeune ailier gallois Daniel James de Swansea les a rejoint. United aura beaucoup d’argent à dépenser, comme d’habitude, mais avec les difficultés sportives du club et l'absence de la Ligue des Champions, les chances d’attirer de grandes stars semblent peu probables.

Pour résumer, et comme toujours, le marché des transferts d’été introduit un nuage d’incertitude. Madrid, cependant, a déjà réussi à résoudre ce problème en effectuant une grande partie de ses travaux très tôt. Et le reste de l'Europe a déjà été prévenu: le Real veut récupérer son titre de champion de la Ligue des champions et il possède déjà l'effectif nécessaire dans cette optique. Du moins, sur le papier.

Fermer