Avant France-Belgique : Roberto Martinez rend hommage à Thierry Henry

Commentaires()
Le sélectionneur de la Belgique a mis en exergue le rôle important de Thierry Henry à ses côtés, avant la demi-finale du Mondial contre les Bleus.

Avant la demi-finale de Coupe du monde entre l'équipe de France et la Belgique, Thierry Henry est évidemment au centre de toutes les attentions.

Meilleur buteur de l'histoire des Bleus, l'ancien attaquant, qui a été champion du monde en 1998 et champion d'Europe en 2000, est aujourd'hui dans le staff de l'adversaire des Bleus. Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique, a souligné toute son importance. Présent en conférence de presse ce lundi soir, il a souligné le travail important effectué par la légende française.

L'article continue ci-dessous

"Je pense que Henry a apporté quelque chose de très fort", a-t-il déclaré. "Nous n’avions pas l’expérience, le savoir-faire international, comment faire pour gagner une Coupe du monde ? Il apporte du calme aux joueurs, il les aide à entrer dans l’inconnu et à livrer des performances aux yeux du monde entier. Il a beaucoup d’attention sur les détails, il se concentre sur tous les  joueurs et c’est vraiment la pièce du puzzle qui manquait à notre staff". 

Les Bleus, également, se sont exprimés sur cette situation "bizarre", notamment Hugo Lloris et Didier Deschamps, qui ont tous deux cotoyé le buteur. "Ça me fait plaisir, c'est quelqu'un que j'apprécie. Il a pris le bon wagon, je suis heureux de tout ce qu'il a fait de très bien après (sa carrière de joueur)", a ainsi indiqué Didier Deschamps en conférence de presse, dans des propos relayés par L'Equipe. "Ça arrive parfois en club, pour un joueur qui évolue à étranger, de revenir affronter un club français. Vous faîtes partie de l'équipe ennemie. Là, ce sera un cran encore au-dessus, parce qu'en face, ce sera son pays. Il savait très bien qu'en tant qu'adjoint, ce cas de figure pourrait se présenter. Mais sur un plan personnel, ce sera un grand plaisir de le voir demain".

Hugo Lloris a aussi tenu des propos élogieux. "J'ai la chance de l'avoir côtoyé pendant deux saisons. C'était un immense joueur, un grand monsieur. Ce sera particulier de le voir avec l'équipe belge. Il est en apprentissage de son futur métier. Son coeur sera partagé demain. Il reste français. C'est le recordman de buts inscrits (51), il a marqué l'histoire des Bleus. Professionnellement, on connaît toute la passion qui l'anime. Il sera avec les Belges pour aider son équipe".

Prochain article:
Bayern Munich - Le FC Hollywood s'offre une nouvelle crise : les raisons d'un début de saison délicat
Prochain article:
ENTRETIEN - Avant Dijon-Lille, Florent Balmont : "Oui, c'est sûrement ma dernière année..."
Prochain article:
Liga - Alavès leader provisoire grâce à sa victoire face au Celta Vigo (0-1)
Prochain article:
Lyon-Nîmes 2-0 - Grâce à Dembélé et Memphis, l'OL évite le piège de Crocos
Prochain article:
Bundesliga - Avec un quintuplé de Luka Jovic, l'Eintracht Francfort explose Düsseldorf 7-1
Fermer