Atlético Madrid - Simeone : "Je ne peux que remercier Griezmann"

Commentaires()
Alors que les Colchoneros se déplacent à Levante ce samedi (13h), Diego Simeone a évoqué la décision d'Antoine Griezmann de quitter le club cet été.

L'Atlético Madrid, assuré de terminer deuxième de son championnat, se déplace à Levante ce samedi (13h) dans le cadre de la 38e journée de Liga. Une rencontre qui sera la dernière d'Antoine Griezmann sous le maillot des Colchoneros, cinq ans après son arrivée en provenance de la Real Sociedad. Le natif de Mâcon a en effet annoncé qu'il quitterait le club à l'issue de la saison.

Alors qu'il affirmait encore la semaine passée qu'il était confiant pour conserver son meilleur joueur, Diego Simeone a dû se rendre à l'évidence. L'entraîneur argentin a tout de même tenu à remercier le champion du monde pour son passage à Madrid. "Tout d'abord, je suis reconnaissant envers ce joueur que nous avons eu pendant cinq ans", a-t-il déclaré en conférence de presse.

"Je ne peux que remercier [Antoine] Griezmann pour ses performances, pour son évolution ici. C'est une personne que j'aime beaucoup. J'ai une bonne relation avec sa famille et la vie m'a appris que l'on ne pouvait juger la décision de quiconque. Je sais bien que vous devez donner votre avis dans votre position, et c'est normal, mais j'ai appris à ne pas juger la décision de quiconque.

L'article continue ci-dessous

Antoine Griezmann Atletico Madrid

"Vous devez simplement tout donner sans rien attendre en retour. Je suis serein car nous avons tout donné avec le club pour Antoine. Nous savions qu'il y avait une possibilité que Griezmann s'en aille. Comme le club avait fait des efforts financiers pour lui et que le staff a fait beaucoup d'efforts personnels pour le faire grandir, il était nécessaire d'échanger clairement. Nous nous sommes donc rencontrés, il a été très clair et direct donc c'était réglé. Nous le remercions comme je l'ai déjà expliqué auparavant."

Si Barcelone apparaît comme le grand favori pour l'accueillir la saison prochaine, l'attaquant de 28 ans n'a pas officialisé sa future destination et plusieurs écuries européennes seraient sur les rangs, à commencer par le PSG, même si les champions de France restent limités par le fair play financier.

Fermer