News Résultats en direct
Atlético Madrid

Atletico Madrid, Koke demande de la patience pour João Félix : "Il ne faut pas le tuer après deux mauvais matches"

15:16 UTC+2 03/08/2019
Joao Felix Atletico Madrid 2019
Le capitaine des Colchoneros avoue que le Portugais est insensible à la pression autour du prix de son transfert. Il a évoqué le style de Simeone.

L'Atletico Madrid aura un tout autre visage cette saison. Sans Antoine Griezmann, parti au FC Barcelone, les Colchoneros pourront compter sur leur recrue estivale, João Félix, acheté pour 120 millions d'euros à Benfica, afin de porter leur attaque. Et l'Atletico Madrid a déjà montré un visage séduisant lors des matches de préparation, affichant une bonne forme tandis que l'international portugais a déjà conquis les supporters et ses coéquipiers en montrant une partie de son talent.

Dans une interview accordée à El Pais, Koke, capitaine de l'Atletico Madrid, a demandé de la patience dans les deux sens pour la pépite portugaise et un soutien inconditionnel même dans les mauvais moments : "Il a beaucoup de personnalité. Ce n’est pas facile d’avoir 19 ans et de subir la pression autour du prix du transfert qui a été payé pour lui. Tu dois lui laisser un peu de temps. S'il fait deux mauvais matches, tu ne peux pas le tuer".

"Simeone plus offensif"

"Il aime jouer au football. Il a beaucoup de qualité, mais ce que j'aime le plus, c'est la différence qu'il crée, le dribble. Il aime avoir le ballon; il n'a pas peur de demander le ballon. Le départ de Griezmann ? Footballistiquement, il a tout donné. C'est sa décision et il faut la respecter. Ceux qui veulent être ici doivent être à 100%, sinon il faut demander à partir. Griezmann est parti, mais João Félix ou Herrera sont arrivés, des gens enthousiastes, voilà ce dont nous avons besoin maintenant. Ceux qui ne veulent pas être là, nous n’en avons pas besoin parce que, quand il s’agit de travailler, le rêve se manifeste", a ajouté l'Espagnol.

Le milieu de l'Atletico est très motivé par la saison à venir et les changements au sein de l'effectif : "L'effectif est très rénové, nous sommes très peu de joueurs à être encore présent depuis l’arrivée de Simeone. C’est l’une des années qui me passionne le plus, bien que cela ne signifie pas que je ne l’ai pas été dans d’autres. De nouvelles personnes sont arrivées, avec enthousiasme, humilité, envie de travailler… C'est une année de changements qui ne sera pas facile même si de grands joueurs sont arrivés. Nous pratiquons un bon football et tout roule, mais tout cela sert à nous préparer à ce qui va venir".

"Diego Simeone a essayé de mettre un 4-3-3, il veut être plus offensif, avoir un peu plus le ballon et essayer de jouer un peu plus. Nous avons déjà joué dans ce système, mais nous ne l'avons jamais travaillé autant que lors de la pré-saison. Nous avons fait deux semaines en 4-3-3 et une autre semaine 4-4-2. Tout dépendra de chaque match, mais nous avons des joueurs qui peuvent jouer en 4-3-3 en raison de leurs caractéristiques. Voyons comment tout évolue. Nous avons de nombreuses variantes. Même un jour, j’ai dit à l’entraîneur, à moitié en riant, qu’il pouvait me faire jouer comme un pivot unique comme Pirlo devant la défense", a conclu Koke.