ASSE - Lille : Khazri / Pépé, le coup de la panne

Commentaires()
Fer de lance de leurs équipes, Wahbi Khazri et Nicolas Pépé connaissent un coup de mou depuis plusieurs semaines. Focus sur ce trou d'air.

Choc dans la course à l'Europe, la rencontre entre l'AS Saint-Etienne et Lille sera également l'occasion de voir deux des "ailiers" les plus décisifs du championnat s'affronter. Wahbi Khazri et Nicolas Pépé portent leurs équipes respectives sur leurs épaules depuis le début de saison. Troisième meilleur buteur de Ligue 1, l'ailier de Lille est impliqué dans vingt-quatre buts de son équipe (16 buts, 8 passes décisives), plus de la moitié des buts inscrits par les Dogues en championnat. En face, le Tunisien, sixième meilleur buteur de Ligue 1, réalise sa meilleure saison sur le plan comptable avec douze buts marqués et deux passes décisives soit 39% des buts des Verts.

PS Khazri Pepe*Stastistiques Opta au 9 mars 2019 en Ligue 1

Outre ces statistiques impressionnantes, Nicolas Pépé et Wahbi Khazri sont surtout les grands artisans du beau parcours de Lille et Saint-Etienne en Ligue 1. Ils sont les leaders d'attaque de leurs équipes. Si les Dogues pointent à la deuxième place et sont en bonne passe de retrouver la Ligue des champions, c'est avant tout grâce à l'ancien attaquant d'Angers, bien épaulé par Bamba et Leão. Il est sans conteste le leader de l'attaque nordiste. Un point commun avec le Tunisien. Arrivé cet été dans le Forez, Wahbi Khazri est devenu en un rien de temps la plaque tournante des Verts. Meilleur buteur du club et de loin, le Tunisien est l'homme à tout faire de son équipe.

Pourtant depuis quelques semaines, les deux attaquants sont à bout de souffle. Le Tunisien et le Français qui vivaient tous deux une saison pleine de succès connaissent un trou d'air considérable, et au même moment. Plus d'un mois et demi sans marquer pour Wahbi Khazri. Le Tunisien n'a plus fait trembler les filets depuis le 16 janvier et son étincelant doublé contre Marseille. Le calendrier a certainement joué puisque l'ASSE a notamment depuis affronté l'OL, le PSG et l'OM. Dans sa période creuse, l'ailier des Verts a tout de même délivré une passe décisive capitale face à Dijon sur l'unique but de la rencontre inscrit par Neven Subotic.

Wahbi Khazri PS Disette*Statistiques Opta au 9 mars 2019 en Ligue 1

Khazri rentre dans le rang

Parfois moqué pour sa prise de poids, souvent agacé contre l'arbitrage, Wahbi Khazri reste donc sur six matches et treize tirs sans marquer. Avant cela, il avait marqué onze buts lors des treize matches précédents. Bien évidemment, l'ailier qui a explosé à Bastia pouvait difficilement tenir une telle cadence. S'il est certes moins étincelant et omniprésent dans le jeu, moins affuté physiquement, le Tunisien manque avant tout de réussite. En effet, lors de sa période de disette, il frappe moins au but mais cadre plus (55% de tirs cadrés, seulement deux tirs pris par matches). Mais ce qui est plus inquiétant c'est son impact sur les résultats de l'ASSE.

Si les Verts enchainaient les victoires malgré le coup de moins bien de son maître à jouer, ses prestations seraient moins soulignées et sa période de disette pourrait se poursuivre encore quelques matches. Or là, l'urgence est de mise. Sans un Khazri tout feu, tout flamme, l'ASSE reste sur trois défaites, deux victoires et un match nul (sans compter la défaite face à Rennes où il était absent pour suspension). Un bilan plus que moyen alertant sur l'importance de l'international tunisien et surtout sur le besoin qu'il retrouve vite la confiance à l'approche du sprint final.

La période d'abstinence de but de Nicolas Pépé est moins longue, pour le moment, mais encore plus flagrante. Quatre matches de disette. Un mois sans la moindre passe décisive et le moindre but en Ligue 1.  C'est sa pire série depuis le mois de septembre 2017. Autant dire que même la saison dernière dans le marasme lillois, l'ancien ailier d'Angers n'était pas resté aussi longtemps sans être décisif sauf sur ses cinq premiers matches avec son nouveau club. Longtemps deuxième joueur le plus décisif en Europe (buts + passes décisives) derrière Lionel Messi, l'ailier de 23 ans connaît un creux prévisible et loin d'être alarmant.

L'article continue ci-dessous

Nicolas Pépé PS Disette*Statistiques Opta au 9 mars 2019 en Ligue 1

Pépé descend (finalement) de son nuage

Néanmoins, il ne tombe pas à la meilleure période. Étincelant tout au long de la saison, Nicolas Pépé a fait parler de lui partout en Europe. Et alors que de nombreux clubs le scrutent, que Christophe Galtier lui a conseillé de rejoindre un club disputant la Ligue des champions en cas de départ, l'attaquant de Lille affiche ses premières limites cette saison. Nicolas Pépé qui marquait environ tous les cinq tirs, reste sur douze frappes sans marquer, mais cadre surtout beaucoup moins depuis quatre matches. Les adversaires du LOSC ont compris qu'il ne fallait pas laisser des espaces aux attaquants, rapides, des Dogues ce qui gêne passablement le natif de Mantes-la-Jolie. Face à Strasbourg et Dijon, il n'a quasiment rien eu à se mettre sous la dent, tandis qu'il a manqué de réussite face à Montpellier voyant une frapper heurter le poteau et une autre frôler la transversale. Cette mauvaise série aurait pu ne jamais voir le jour si Nicolas Pépé avait été encore sur le terrain face à Guingamp pour tirer le penalty transformé par Loïc Rémy, en l'absence de l'ancien Angevin remplacé quelques minutes auparavant.

Heureusement pour Lille, Rafael Leão a bien pris le relai. Mais les Dogues restent sur deux victoires et deux matches nuls depuis la disette de Nicolas Pépé. Un bon bilan mais qui ne permet pas à Lille de maintenir son avance sur Lyon, troisième, voir même sur l'Olympique de Marseille, quatrième. La frustration de Nicolas Pépé s'est même faite ressentir face à Dijon. Remplacé en toute fin de match, l'ailier de 23 ans est sorti agacé, faisant un geste d'humeur envers l'adjoint de Christophe Galtier, ne comprenant visiblement pas le choix du staff technique et souhaitant rester jusqu'au bout pour tenter de marquer et assurer la victoire. 

Bien évidemment, la mauvaise passe traversée par Wahbi Khazri et Nicolas Pépé n'enlève rien à la qualité de leur saison exceptionnelle. La meilleure saison en carrière des deux ailiers. Nul doute que le Tunisien et le Français retrouveront le chemin des filets et leur impact dans les semaines à venir. Mais pour l'ASSE et Lille le plus vite sera le mieux. Les Verts ont cruellement besoin de la créativité, du génie et du réalisme de Wahbi Khazri pour conserver sa cinquième place, possiblement européenne, voir aller chercher la quatrième détenue par l'OM. Les Dogues aussi ont tout intérêt à retrouver le Nicolas Pépé innarêtable qui marche sur l'eau, capable de marquer et de faire marquer, pour accrocher cette deuxième place ô combien précieuse permettant à Lille d'être directement en phase de poules de la Ligue des champions pour la première fois depuis la saison 2012-2013. Wahbi Khazri et Nicolas Pépé seront à surveiller de près ce dimanche à Geoffroy Guichard car ils auront à coeur de montrer qu'ils n'ont pas perdu la recette pour marquer.

Fermer