AS Roma, Francesco Totti : "La Juventus est hors concours"

Commentaires()
(C)Getty Images
Francesco Totti a reconnu la supériorité de la Juventus à l'échelle nationale. L'ancien numéro dix a refusé d'accabler Monchi.

Septuple champione d'Italie en titre, la Juventus occupe déjà seule la tête de la Serie A après trois journées. Grandissimes favoris à leur propre succession, les Bianconeri s'attendent à faire face à une plus grande concurrence qu'à l'habitude avec l'AS Roma et Naples, qui sont à un très bon niveau depuis plusieurs saisons, mais aussi avec le retour en grâce de l'Inter et l'AC Milan.

Pour le moment, la Juventus survole déjà les débats alors que ses principaux concurrents directs galèrent un peu. Naples compte déjà trois points de retard, tandis que l'Inter et l'AS Roma en comptent cinq. Avec l'arrivée de Cristiano Ronaldo en provenance du Real Madrid, la Juventus est entrée dans une dimension supérieure et semble impossible à arrêter en Serie A.

"Notre objectif ? Entre 2ème et 4ème"

2018-09-03-juventus-matuidi-cristiano-ronaldo

L'article continue ci-dessous

Ancien capitaine de l'AS Roma, Francesco Totti a estimé que la Juventus était à part en Serie A sur Roma Radio, la radio officielle du club : "Le championnat est encore long mais il faut être réaliste. La Juventus joue un championnat à part, il ne faut pas se le cacher. Nous, on se bat contre le Milan, l'Inter, Naples et la Lazio. C'est un second championnat".

"Au départ, tout le monde veut gagner. Mais la réalité, c'est que la Juve est hors concours. Notre objectif se situe entre les 2e et 4e places, avec une qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions", a poursuivi le nouveau dirigeant de l'AS Roma fataliste au vu du riche effectif de la Juventus même si les autres équipes aussi se sont renforcés.

Cette interview de Francesco Totti s'inscrit dans un contexte de mécontentement autour du club de la Louve et des tifosi qui s'interrogent sur la politique sportive du club et des transferts de l'été : "Je ne suis pas là pour défendre Monchi. À la fin de l'année, on fera un bilan de son travail. S'il y a des résultats, très bien. Sinon, ça sera normal de le critiquer. Mais on ne peut pas juger après trois journées".

Prochain article:
Levante porte plainte contre le Barça
Prochain article:
Avec son doublé, Dembélé est le seul joueur du Barça à avoir marqué dans toutes les compétitions
Prochain article:
Les envies d'ailleurs dissipées, Lewandowski doit ramener le Bayern vers le sommet
Prochain article:
EXCLU GOAL - Joel Campbell : "J'étais persuadé que je pouvais bien faire avec Emery à Arsenal"
Prochain article:
Mercato - Christopher Nkunku veut quitter le PSG
Fermer