thumbnail Bonjour,

Le milieu de terrain de Strasbourg a répondu à Marco Verratti qui a fustigé l'attitude des joueurs du RCSA sur le terrain.

La tension était palpable sur la pelouse de la Meinau mercredi soir. Strasbourg était proche de faire tomber le PSG pour la première fois de la saison en Ligue 1. Bougés, les joueurs du club de la capitale étaient agacé en fin de rencontre et Marco Verratti avait notamment fustigé l'attitude de ses adversaires du soir quelques minutes après la fin de la rencontre.

"Nerveux ce soir ? On respecte toujours l'adversaire, on essaye de rester sérieux. Mais quand ça commence à insulter ta famille dès les premières minutes, tu pètes un cable. Mais c'était une façon aussi de nous faire sortir du match. Ce n'est pas respectueux, car avant d'être des joueurs, on est des êtres humains. Ce n'est jamais bien, mais on commence à s'habituer", avait indiqué Marco Verratti en zone mixte.

"Verratti ? On connaît le lascar"

James Milner Verratti PSG Liverpool 28112018

Jonas Martin a répondu à l'Italien ce vendredi dans les colonnes de L'Equipe : "Mon tacle ? J'avais joué le ballon, alors je lui ai juste dit de se relever, mais je ne l'ai pas insulté. Je n’apprécie pas qu’il laisse entendre que c’était une tactique de déstabilisation de notre part. On ne s’est pas du tout concertés. Je trouve dommage qu’un très grand joueur se réfugie derrière ça. Il y a eu des embrouilles, mais pas plus que dans d’autres matches. Ce n’est pas bien d’envenimer les choses avec de telles déclarations. Surtout de sa part. Car, vers la fin, il m’a fait des doigts d’honneur".

"C'est juste un duel appuyé, il a réagi et moi aussi, mais il n'y a rien eu d'extraordinaire. Les Parisiens ne doivent pas croire qu'on va leur dérouler le tapis rouge. Il y a eu des matches cette saison où c'était plus chaud, avec davantage d'embrouilles. Quant à Marco Verratti, on connaît un peu le lascar (rires). C'est l'hôpital qui se moque de la charité", a conclu le milieu de Strasbourg.

Le PSG a donc concédé son second match nul en moins d'une semaine mais reste largement en tête de la Ligue 1. Les joueurs de Thomas Tuchel étaient proches de tomber mais ont été sauvé par un but justement refusé pour hors-jeu. Strasbourg de son côté fait réellement figure de bête noire du PSG en Ligue 1 après les avoir déjà battus la saison dernière au match aller.

Relatifs